Afrique La corruption dans le football algérien révélée au grand jour

algerifans (Copier)

Après 3 ans d’investigation, la BBC a dévoilé en début les résultats de son enquête sur la corruption au sein du football algérien avec des témoignages de différents acteurs. Morceaux choisis des déclarations respectivement d’arbitre, joueur et d’un ancien président de la Fédération.

« J’ai essayé d’éviter ça pendant des années, mais ma carrière ne me menait nulle part. Maintenant, être ouvert à la corruption, ça me semble être juste une extension dans mon rôle d’arbitre. Je n’obtiens pas autant si je ne fais pas avec, et honnêtement, je dois bien soutenir ma famille avec mon seul salaire… »

« J’ai été approché par un intermédiaire envoyé au nom du président de l’équipe qu’on devait affronter. J’ai prévenu mon propre président et il m’a demandé d’enregistrer la conversation en guise de preuve. En tant que gardien, je pouvais grandement influencer l’issue du match. Je croyais que ce que je faisais ferait une grande différence, aiderait le président du club et changerait l’image du foot pour les fans. Je me trompais. Mon président a été mis au silence. Il ne m’a pas soutenu et les fans m’ont rejeté pour avoir révélé cette corruption. Je voulais seulement jouer au football ! Mais cela m’a été retiré. Je n’ai plus jamais joué. »

« Nous savons qui sont les corrupteurs, mais personne n’agit. C’est un problème politique, et quand les politiciens interfèrent dans le football, c’est terminé. »

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *