Afrique Elim CAN 2019: Les Fauves du Bas-Oubangui croient en leurs chances

centrafrique

La Côte d’Ivoire reçoit ce vendredi, au stade de la paix de Bouaké, la République Centrafricaine, en match comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2019. Après deux sorties, les deux nations totalisent chacune 3 points, soit une victoire et une défaite. C’est dire que l’enjeu de cette rencontre est celui du repositionnement dans ce groupe dominé par la Guinée qui a 6 points, pour avoir réalisé un parcours sans faute.

« C’est un match important pour les deux équipes. Non seulement celui-ci mais aussi celui qui va nous opposer mardi prochain en Centrafrique », a dit Savoy Raoul, le sélectionneur suisse des Fauves de la Centrafrique.

Il s’agit d’une double confrontation entre ces deux pays car, mardi, la Côte d’Ivoire sera en déplacement à Bangui, pour le match retour. Pour Savoy Raoul, ces deux rencontres vont certainement permettre de dénouer une bonne partie des éliminatoires  de la CAN 2019 de ce groupe. Il est convaincu que chacun va jouer à fond pour avoir la victoire. « Nous comptons repartir à Bangui avec au moins un point sinon la victoire », a-t-il prévenu.

Déjà retenu le mois dernier par la Centrafrique, Geofffrey Kondogbia avait été contraint de renoncer à honorer sa convocation en raison d’une blessure. Cette fois, le milieu de terrain du FC Valence est bien présent parmi ses nouveaux coéquipiers. L’actuel joueur du FC Valence va faire ses débuts avec les Fauves du Bas-Oubangui à l’occasion de la double confrontation face à la Côte d’Ivoire.

« Il était avec l’équipe il y a quelques années déjà. Par conséquent, son intégration dans le onze actuel s’est fait sans problème. Surtout que c’est quelqu’un de simple qui est loin d’avoir la grosse tête », a révélé Savoy Raoul.

Pour ce qui est ce match contre les Éléphants, le sélectionneur suisse des Fauves de la Centrafrique  dit avoir pris le temps de les observer dans les grands championnats à travers le monde. C’est pourquoi il affirme avoir une idée claire non seulement du fond de jeu des Éléphants mais aussi des individualités dont l’équipe ivoirienne regorge. « Il ne s’agit pas de s’occuper de la qualité de nos adversaires. Il est plutôt question pour nous de travailler sur nos propres qualités. Améliorer le contenu de notre jeu tout en mettant en place une stratégie pour contrer les Ivoiriens sur la base de leurs qualités et faiblesses », a-t-il expliqué.

Cette  rencontre de la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2019 est placée sous la conduite d’un quatuor arbitral ougandais avec comme juge central Alex Muhabi. Le commissariat au match sera assuré par Moussa Birama Kanouté.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *