Afrique Elim CAN 2019 – Djamel Belmadi : « Une petite défaite et 0 point de pris, ça fait mal »

L’Algérie a été battue par le Bénin sur le score de 1 à 0 (mi-temps : 1-0), mardi au stade de l’Amitié Général Mathieu-Kérékou de Cotonou, pour le compte de la 4e journée des éliminatoires (Gr. D) de la CAN 2019. Les Écureuils ont  surpris la défense algérienne sur un but inscrit par D’Almedia (16′) suite à un joli  débordement de Sessegnon sur la gauche de la défense algérienne. Les Verts, qui s’étaient emparés du fauteuil de leader à l’issue de leur victoire vendredi dernier  face au Bénin (2-0) au stade Mustapha-Tchaker de Blida lors de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2019, ont raté l’occasion de sceller leur qualification avant terme.

« Ecoutez, les défaites, je les prends pour moi. C’est moi le responsable. J’ai 23 internationaux qui se valent et n’oubliez pas qu’il y a quatre jours, nous avons gagné le match aller. J’ai fait quelques changements, car je suis un coach qui aime apporter du sang neuf à l’équipe. Parfois, ça marche, parfois non. Belfodil, quand il marque face à Manchester City en Ligue des champions, tout le monde dit qu’il faut le convoquer en sélection. On fait des choix et à la fin, on tire les bonnes conclusions, mais quand on joue, il faut savoir être au niveau, » a confié Djamel Belmadi à l’issue de la rencontre.

Surpris assez tôt par la vivacité de leur adversaire, les algériens sont totalement passés à côté de leur première mi-temps. Si le terrain était certes compliqué avec des parties détrempées, les verts n’ont pas non plus su élever leur niveau à hauteur de l’enjeu de la rencontre.

« Lors de ce genre de match en Afrique, il faut être valeureux sur le terrain et répondre présent dans l’impact physique. Il faut être solides et savoir défendre correctement. Le but qu’on prend est inadmissible. On ne peut pas se faire avoir de la sorte. On est des internationaux. A ce niveau-là, on ne doit pas encaisser comme ça », a ajouté le technicien algérien.

Djamel Belmadi a expliqué que son équipe était allé à Cotonou pour gagner mais la première mi-temps elle est passée totalement à côté de son sujet. Il a reproché l’état d’esprit de certains de ses joueurs en terme d’engagement tout en soulignant les conditions difficile du jeu en Afrique

« Pour gagner ce genre de match, il faut afficher une volonté surdimensionnée. Il faut être à 150% dans les impacts. On a beaucoup subi sur l’aspect physique. Jouer au ballon est quasiment secondaire dans  pareilles conditions. Il faut mettre beaucoup d’ingrédients pour s’en sortir vainqueurs.  A la fin, on sort de ce match avec une petite défaite et 0 point de pris. Croyez-moi, ça fait mal. On ne peut pas être satisfaits, car on est venus ici pour gagner la partie. On a préparé ce match comme il se doit pourtant. Les joueurs savent ce qu’il faut pour prendre des points en Afrique. En 1re période, on n’a pas joué comme il le fallait et comme je leur ai demandé de faire. »

Les Verts, ratent ainsi leur objectif de décrocher une victoire pour composter leur billet qualificatif à la prochaine CAN 2019.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com