Afrique CAF Ligue des Champions : Plusieurs blessés dans la liesse d’après match

esperance de tunis

Au moins quatre personnes ont été blessées lorsqu’un conducteur ivre a heurté une foule célébrant la victoire de l’Espérance de Tunis en Ligue des Champions d’Afrique, a indiqué le ministère de l’Intérieur ce samedi.

Tunis était en liesse vendredi soir après que le club de foot tunisois de l’Espérance a remporté, à l’approche de son centenaire, le plus beau cadeau d’anniversaire qui soit: une troisième Ligue des champions d’Afrique, face au mastodonte égyptien d’Al-Ahly. La ferveur ressentie dès le matin dans les rues s’est traduite dans le stade de Radès, où les spectateurs ont scandé hymnes et slogans des heures avant le début du match.

En effet, un chauffard a foncé sur une foule de supporters espérantistes qui fêtaient la victoire en Ligue des Champions, hier soir. À Nabeul, dans l’est du pays, une voiture a foncé dans la foule qui fêtait la victoire tard vendredi, blessant quatre personnes, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofiène Zaag à l’AFP.

«Le chauffeur, qui a été arrêté, était en état d’ivresse avancé, et recherché après avoir été condamné à la prison pour consommation de drogue», a-t-il ajouté.

Selon Mosaique FM, sept personnes ont été blessées dont une fille de cinq ans. La même source indique que ce n’était pas un acte terroriste, que le chauffard, en état d’ébriété, a perdu le contrôle de son véhicule et qu’il a été arrêté. D’après la directrice générale de la santé, six des sept blessés ont quitté l’hôpital tandis que la fillette devra subir un scanner au niveau du crâne.

Il n’y a néanmoins pas eu de heurts aux alentours du stade, qui était quasiment comble, avec plus de 50 000 spectateurs, une première depuis la révolution de 2011, selon la Sûreté nationale. «Tout le monde a été à la hauteur, le public et les forces de sécurité», s’est félicité Sofiène Zaag dans des propos relayés par l’AFP.

Plus de 6 000 policiers avaient été mobilisés pour cette finale de la Ligue des Champions qui s’annonçait initialement tendue, après des différends lors des précédents matches. Drones, hélicoptères, brigade canine, police montée et pour la première fois des portiques de détection des métaux avaient été déployés autour du stade et dans le centre de Tunis.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *