Arts Martiaux Lomé Fight Night 4: Baba Nadjombé vs Chresus Mokima, un match entre deux combattants transformés

LOME FIGHT NIGHT 4, un évènement sportif présenté par le club PITBULL  gym de Lomé. Le boxeur togolais Boundjou Baba Nadjombé, alias Zeus, défend son titre au cours de la 4e édition de ‘Lomé Fight Night’ qui se déroule le ce vendredi.

Après trois éditions qui ont laissé découvrir ce sport de combat, le MMA (Mixed Martial Arts) refait surface à Lomé. Dans la soirée du vendredi 23 novembre plusieurs “fighters“ en provenance de l’international sont attendus  à l’hôtel ONOMO de Lomé. Au cours de ce rendez-vous, il est prévu plusieurs combats. Mais l’évènement de cette soirée sera le combat en MMA du Togolais Boundjou Baba Nadjombe alias Zeus. Champion d’Afrique de l’ouest dans la catégorie des moins de 70kg, Zeus mettra sa ceinture Pitbull Mixed Martial Arts League (PMMAL) en jeu contre le Français Chresus Mokima. En main event de Lomé Fight Night 4, ce sont deux combattants totalement différents qui vont entrer dans l’octogone. Différents, et sur une dynamique inverse. Boundjou Baba Nadjombé se fait petit à petit un nom dans l’univers du MMA. Le champion togolais est  en pleine ascension et sa marge de progression ne cesse de croître. Quant à Chresus Mokima, c’est un combattant aguerri connu en France et en Europe.

Le ‘Lomé Fight Night’ est un championnat MMA (Mixed Martial Arts) organisé par PITBULL gym et son propriétaire Henry Jallah. Après le succès des événements précédents ‘Lomé Fight Night’ revient dans la capitale togolaise et va réunir des combattants professionnels du monde entier. Henry Jallah souhaite avant tout représenter un modèle pour les jeunes. C’est la raison pour laquelle il a ouvert son centre de formation afin de pouvoir transmettre sa passion, sa philosophie de vie et l’ensemble des valeurs martiales chères à son cœur. Ainsi, cet acte 4 de ‘Lomé Fight Night’ mettra en lumière des combattants africains venu de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Ghana, du Nigéria et du Togo. Les autres compétiteurs viendront du Canada et de la France.

Pour rappel, le Pitbull Mixed Martial Arts League (PMMAL) change de dénomination et devient le Pitbull Fighting Championships (PFC).

 

Capture

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Une tres bonne idee de faire developper le MMA a Lome et surtout dans la sous region ouest africaine. Nos freres ont de talent ils peuvent bien s’integrer dans cette discipline qui fait enormement fortune dans le monde du sport des arts martiaux. Toutes mes felicitations pour l’initiative prise. Qu’Allah le Tout Puissant vous accompagne dans la reussite de ce projet. Amine……

  2. Le MMA en force en Afrique, après le Bénin, ce sera à Dakar que tous les yeux seront tournés….
    Un grand combat entre un champion Sénégalais et un champion Polonais.
    https://senafiche.com/

Comments are closed.