Afrique FIFA (Corruption) : L’ancien président de la Fédération gambienne suspendu

L’offensive anti-corruption de la FIFA se poursuit. Seedy Kinteh rattrapé par la patrouille ! L’ancien patron de la Fédération gambienne de football écope d’une suspension de quatre ans de toutes activités liées au football. L’instance dirigeante mondiale du football l’a reconnu coupable de corruption.

Accusé de s’être rendu coupable de faits de « corruption », l’intéressé a violé l’article 20 du code d’éthique de l’instance, qui interdit d’offrir et accepter des cadeaux et autres avantages, ainsi que l’article 21 pour des faits de corruption, dixit la chambre de jugement de la FIFA.

« La chambre juridictionnelle a déclaré M. Kinteh coupable d’avoir violé l’art. 20 (Offrir et accepter des cadeaux et autres avantages) et art. 21 (racket et corruption) de l’édition 2012 du Code de déontologie de la FIFA », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

Sa suspension couvre toutes les activités liées au football, tant au niveau national qu’international. L’enquête contre Kinteh a débuté le 1er mars 2017 et était liée aux élections présidentielles de la FIFA en 2011. En plus de la suspension, qui entre en vigueur immédiatement, M. Kinteh a été condamné à une amende de 200.000 $ US.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *