Afrique Ligue des Champions : Le Stade Malien prêt à faire chuter l’ASEC à Abidjan

Battus 1-0 par l’ASEC, samedi dernier au stade Modibo Keïta, les Blancs du Stade Malien n’ont plus le choix : ils doivent aller s’imposer au retour à Abidjan pour franchir le cap des seizièmes de finale et se qualifier pour la phase de poules de la Ligue des Champions.

Absent du radar continental depuis un moment les blancs de Bamako viennent à Abidjan avec l’ambition de créer la surprise et obtenir la qualification pour ces phases de poules. « On vient à Abidjan pour jouer à fond notre chance. C’est le football. Si l’ASEC a été capable de nous battre chez nous, nous sommes aussi capables de gagner à Abidjan, a lancé Nouhoum Diané, coach du Stade Malien. Nous sommes prêts pour affronter l’ASEC et nous sommes confiants, affirme le technicien. C’est vrai qu’on a perdu à l’aller, mais on n’a pas été ridicules dans le jeu. Pour ce match retour, on va faire quelques retouches, on va jouer de façon intelligente et essayer de trouver l’équilibre entre la défense et l’attaque», annonce Nouhoum Diané.

Bien que mal embarqués, les Stadistes croient toujours à un renversement de situation. Les Blancs de Bamako comptent bien récupérer et se mettre dans les conditions idoines avant d’engager la remontada à laquelle ils croient fermement.

«Nous sommes des guerriers. Nous avons l’habitude de prendre la qualification à l’extérieur. C’est ce que nous allons essayer de faire à Abidjan». Ces mots du milieu de terrain Sadio Kanouté résument parfaitement l’état d’esprit des joueurs du Stade malien. «Nous partons en guerre, le match aller n’a pas marché mais cela ne veut pas dire que nous avons perdu la guerre. Nous allons retourner avec la victoire, s’il plaît à Dieu», a ainsi, martelé le défenseur axial, Fodé Lamine Keïta. L’arrière gauche, Oumar Koné abonde dans le même sens et table sur une victoire au stade Félix Houphouët Boigny. «Nous n’avons rien à perdre, nous allons jouer pour gagner. On s’attend à un match difficile mais pour moi, tout dépendra de l’entame de la partie. Si on fait une bonne entame, je pense que nous pouvons sortir vainqueurs. Nous ne changeons pas notre état d’esprit», a déclaré le joueur.

Après sa défaite à Bamako sur un but tardif de Hamed Touré (90’+2), le Stade malien de Bamako tentera de renverser l’ASEC Mimosas ce dimanche à Abidjan pour le compte de la manche retour des 16es de finale de la Ligue des Champions.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com