Afrique CAN 2021: Aucun risque de retard irréversible selon la Côte d’Ivoire

« Il n’y a aucun risque de retard irréversible pour la livraison des ouvrages à bonne date, c’est-à-dire à fin décembre 2020 », c’est par ces mots que Lambert Feh Kessé, Président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2021, a répondu à la Confédération Africaine de Football (CAF) qui accuse la Côte d’Ivoire de retard très important dans les travaux de construction d’infrastructures pour la CAN 2021. Ce sur quoi se base Ahmad Ahmad qui veut  glisser le calendrier pour l’organisation des prochaines CAN.

Pour M. Kessé, contrairement à ce qu’avance l’instance dirigeante du foot africain, « les travaux avancent normalement, tant au plan de la mise en place des investissements que des préparatifs de l’organisation ».

Et d’ajouter dans le quotidien Fraternité Matin que les travaux sont confiés à de grandes entreprises internationales dont l’expérience et les performances sont établies et qui  pourront finaliser les ouvrages au bout de 18-20 mois.

Suite à la décision de la CAF de lui retirer la CAN 2021 et de l’attribuer au Cameroun, la Côte d’Ivoire a saisi le Tribunal arbitral du sport. Reste à savoir comment la CAF va gérer ce dossier.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com