Afrique CAN 2019: Les Comores confirment leur recours au TAS

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Alors que le Cameroun est toujours en lice pour la CAN 2019, les Comores cherchent à éliminer les Lions indomptables par la voie administrative. Ils ont déposé une procédure d’appel auprès du TAS

En effet, les Comores ont saisi le Tribunal arbitral du sport en demandant la disqualification du Cameroun des éliminatoires de la CAN 2019. « C’est officiel. La Fédération de Foot des Comores a déposé une procédure d’appel auprès du TAS contre la décision de la CAF de refuser d’exclure le Cameroun de la CAN 2019 après lui avoir retiré l’organisation », peut-on lire ce mardi 29 janvier sur le compte Twitter du manager général de la sélection des Comores, Ben Amir Saadi.

Les Comores s’estiment lésées par l’absence de sanctions sportives à l’égard du Cameroun malgré le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au pays des Lions Indomptables.  Les Comores réclament l’application de l’article 92 du règlement de la CAN, qui prévoit entre autres la disqualification du pays s’étant vu retiré l’organisation. Or, la CAF a décidé de ne pas suspendre les Lions indomptables qui ont perdu leur statut de pays hôte le 30 novembre.

Pour le moment, le Cameroun et les Comores se disputeront la qualification sur le terrain en mars prochain à Yaoundé lors de la 6e et dernière journée des éliminatoires. Dans le groupe B, seul le Maroc a validé son billet pour l’Egypte, car premier du groupe avec 10 points. Le Cameroun suit avec 8 points alors que les Comores sont 3es avec 5 points. Pour se qualifier, les Cœlacanthes doivent vaincre les Lions indomptables avec 2 buts d’écart.


Articles récents

3 Commentaires

  1. Triste sort pour cette equipe..

  2. la caf est maintenant gérée comme une boutique du quartier…

  3. Il suffit juste une victoire pour que les Comores ?? se qualifient. Pas besoin de deux buts d’écarts. Ils ont faits match nul contre le Cameroun ?? à domicile

Comments are closed.