Foot Afrique Bordeaux: Quand le président s’en prend à Fulham pour Sabaly

Nous évoquions ce matin le transfert raté de Youssouf Sabaly à Fulham. Alors que le défenseur des Girondins de Bordeaux était partant pour rejoindre le club de Premier League, les choses n’ont pas été finalement faites. La faute à la partie anglaise ? Oui, dit-on du côté de Bordeaux qui n’a pas apprécié la méthode utilisée par Fulham dans le dossier.

« Nous avons reçu une offre ce jeudi à 20h03. Il existait une clause dans le contrat de Sabaly qui aurait permis de réaliser ce transfert, et le joueur avait émis le souhait de se rendre à Fulham dans la journée. Je suis tout de même très étonné qu’un club se permette de contacter un joueur sans en parler à son club. Il y a des manières, et ça, ce ne sont pas des manières. Malheureusement, au-delà du fait que le club de Fulham se soit mal comporté, les conditions n’étaient absolument pas réunies, d’autant que cette offre est arrivée à un moment où, globalement, vous ne réalisez plus un transfert avant la fin de la fenêtre. Nous avons donc fait part à Sabaly de notre avis négatif », a révélé le président bordelais, Frédéric Longuépée, dans L’Equipe.

Le mercato cloturé, Youssouf Sabaly restera à Bordeaux jusqu’à la fin de la saison.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com