Afrique Youssef Msakni : Le Tunisien explique pourquoi il a signé à Eupen

Youssef Msakni, âgé de 29 ans, profitera de son premier séjour en Europe pour préparer la Coupe d’Afrique des nations 2019. A cause d’une blessure, il n’a pas joué la Coupe du monde 2018 avec l’équipe nationale tunisienne. Le milieu de terrain, qui évoluait avec le club qatari Al Duhail FC, est parvenu à un accord officiel avec l’équipe Belge Eupen lors du mercato hivernal. Le joueur a signé un contrat sous forme de prêt de 6 mois.

« Je suis venu ici pour découvrir l’Europe. Eupen doit être un tremplin pour moi », a confié l’Aigle de Carthage dans une interview accordée à La Dernière Heure et relayée par walfoot.  Youssef Msakni ne fait pas grand mystère de ses ambitions.  Pourtant, il a déjà 28 ans : « Je sais, mais ce n’est pas vieux non plus. Je veux essayer de me mettre en évidence pour me faire repérer par un grand club. Je pouvais aussi signer à Cardiff City, mais je n’allais pas avoir beaucoup de temps de jeu là-bas. C’est pour ça que j’ai choisi Eupen. »

Pourtant, il aurait pu rejoindre le continent européen beaucoup plus tôt : « En janvier 2013, je sens que j’ai fait le tour à l’Espérance de Tunis. Le club reçoit plusieurs offres, dont Lille et Monaco. Mon président à l’Espérance me dit : ‘OK, je te vends, mais tu restes encore six mois pour finir la Ligue des champions africaine.’ Cela a refroidi tous les clubs qui me voulaient de suite, sauf un : celui au Qatar. Je n’avais pas le choix. J’ai reçu un très bon contrat là-bas, mais j’aurais préféré partir en Europe. »

Finalement, il est resté cinq ans et demi au Qatar.  Il en explique la raison principale dans les colonnes de la Dernière Heure: « L’idée, c’était de rester au Qatar jusqu’à la Coupe du monde 2014. Je voulais cartonner là-bas et me faire repérer par un bon club européen. Sauf qu’on s’est fait sortir en qualification avec la Tunisie. Une grosse déception. C’est dur de convaincre les clubs européens depuis le championnat du Qatar. Le niveau n’y est pas assez élevé. Pour te juger, il faut une opposition assez forte, ce que la Coupe du monde aurait pu m’offrir. »

Il a tout de même reçu quelques propositions venues du Vieux Continent : « Si, mais pas des bonnes offres. Enfin, pas de bons projets. Pour réussir à transférer un joueur qui évolue au Qatar, il faut déjà investir pas mal d’argent. Dans mon contrat, j’avais une clause de départ à 4,5 millions. C’est déjà une belle somme. Même si je crois que le club aurait accepté que je parte pour moins. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Bonne chance Youssef.

Comments are closed.