Afrique A la Confédération africaine de football, Musa Bility en rajoute une couche !

Rappelez-vous. Il y a une semaine, dans une lettre confidentielle mais qui a finalement fuité, Musa Bility, membre du Comité exécutif de la CAF (Confédération africaine de football) dénonçant les décisions unilatérales prises par le président Ahmad et démissionnait de ses postes au Comité d’Urgence et de président de la commission d’organisation du CHAN.

L’ancien président de la Fédération libérienne de football vient d’en rajouter une couche. Dans un nouveau courrier en date du 8 février, Bility revient sur deux derniers faits qu’il estime contraires aux statuts de la CAF. L’annonce par Ahmad des attributions des CAN 2021, 2023 et 2025 respectivement au Cameroun, à la Côte d’Ivoire et à la Guinée et la signature d’un contrat avec la société 1xBet dévoilée sur le site de l’instance.

D’après Bility, aucune de ces annonces n’ont fait l’objet de discussions au sein du Comité exécutif comme indiqué dans les statuts. Par ailleurs, il demande une réunion d’urgence du Comité exécutif de la CAF dans un délai court afin de discuter de ces sujets.

Sur ce dernier volet, les statuts de la CAF indiquent d’une réunion d’urgence du Comex peut être convoquée par le président ou 8 membres du Comité. Bility a donc besoin de 7 autres soutiens.

On est loin d’avoir entendu parler de cette affaire qui écorne de plus en plus l’image du football africain…

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *