Afrique Cheibane Traoré: le goléador malien d’Al Nahda en Arabie Saoudite

En 5 cinq ans (2010-2015) au TP Mazembe, Cheibane Traore s’est construit un beau palmarès. Meilleur buteur de Vodacom Ligue 1 puis vainqueur de la Ligue des champions ou encore de la Coupe de la Confédération avec les Corbeaux.

Derrière, il aurait pu signer dans un bon club européen. sauf que cela ne s’est pas fait. Puis un passage en Afrique du Nord (Berkane et Kenitra au Maroc) et ENPPI en Egypte. Désormais, le Malien fait le bonheur d’Al Nahda en seconde division saoudienne avec beaucoup de réussite (11 buts en 22 matchs cette saison). On l’a rencontré. lecture.

Comment expliquez vous votre état de forme actuellement ?

C’est le travail de l’équipe pour commencer. Je ne veux pas faire la fine bouche. Je suis en confiance et je suis efficace, j’espère que ça va durer. C’est toujours bien d’avoir de bonnes séries.

On a tendance à dire que le niveau en deuxième division en Arabie saoudite est bas. Que répondez-vous ?

C’est facile à dire de loin. On ne peut pas juger quelque chose qu’on ne connaît pas. Les clubs mettent assez de moyens pour recruter. Il y a des internationaux. Cette saison, la Ligue a changé de dimension avec un nouveau sponsor, les matches sont diffusés de plus en plus. Le nombre de clubs est passé à 20 au lieu de 14. C’est compétitif. On ne se balade pas comme les gens pensent.

Comment êtes-vous arrivés ici ?

C’est par le biais d’un agent que le coach Malhoul Djilali m’a contacté, qu’il me suivait depuis le TP Mazembe donc je serais l’homme phare ou indiqué pour animer son attaque.

Pour la fin de saison, quels sont les objectifs?

Comme je l’ai dit plus haut. Pour un attaquant en plus de bien jouer, il faut des statistiques pour espérer mieux et terminer meilleur buteur du championnat.

Vous avez vécu de belles heures au TP Mazembe par le passé…

Oui j’avoue c’était l’une des meilleures périodes de ma carrière. On a remporté des titres collectifs et individuellement. Quand j’ai été meilleur buteur en 2012 le Standard de Liège et le Partizan de Belgrade étaient en contacts avancés. Malheureusement, on n’a pas eu d’accord avec le TP. L’année suivante, le FC Porto et Charleroi se sont manifestés. Ça ne s’est pas fait c’est le foot. Tout peut arriver encore.

Et les projets futurs ?

Bien finir déjà la saison. Ensuite jouer plus haut en terme d’ambitions sportives. Je sais qu’il y’a des clubs européens qui se renseignent sur moi. Mais je reste concentré sur le terrain. Mes agents s’occupent de ce qui se passe en dehors.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com