Afrique Ligue des Champions : Le CS Constantine à rendez-vous avec l’histoire

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Désormais, le CS Constantine n’est plus considéré comme un petit poucet dans cette Ligue des Champions Total, 2018/19

Le champion d’Algérie en titre a livré, samedi, une vraie bataille à l’occasion de sa 3e sortie en phase des poules de la Ligue des Champions africaine, en affrontant l’équipe égyptienne d’Al Ismaïly, à Alexandrie, au stade Bordj Al Arab. Le CSC a réussi à ramener un nul 1-1 d’Egypte. Un résultat nul qui permet au CSC de rejoindre les Congolais du TP Mazembe à la première place au classement avec 7 points chacun. L’excellente opération réalisée par les camarades de Hocine Benayada, permet à Denis Lavagne d’appréhender avec optimisme la qualification aux quarts de finale la Ligue des champions d’Afrique.

Le club constantinois tentera de s’emparer du fauteuil de leader samedi prochain en accueillant Al-Ismaïly au stade Chahid-Hamlaoui, à l’occasion de la mise à jour de la 4e journée de l’épreuve. Pourtant, le champion d’Algérie en titre, a vécu une crise sans précédent durant la première phase de la saison qui s’est soldée par l’arrivée de Denis Lavagne. Le Français a carrément métamorphosé l’équipe. En battant le Club Africain chez lui puis le TP Mazembe sur un score sans appel, le club constantinois rêve d’aller loin dans cette compétition.

« On a une équipe solide, capable de se qualifier au prochain tour. Ce n’est pas facile de revenir dans le match dans le temps additionnel. Ce qui prouve que les joueurs ont du caractère et ne lâchent rien, » a confié Denis Lavagne.

Le coach du CSC estime aussi que la pelouse n’a pas aidé les deux équipes à produire du beau football : « la pelouse était glissante et cela a posé beaucoup de problèmes aux deux équipes. On ne pouvait pas pratiquer du football sur un terrain pareil. D’ailleurs sur le but d’Al Ismaily, Zalani a glissé, ce qui a permis au joueur de marquer ».

En conclusion, l’entraîneur des Vert et Noir affirme que le match retour sera « décisif pour valider notre qualification aux quarts de finale. On essayera de bien récupérer de la fatigue du voyage, pour préparer comme il se doit le match retour avec l’objectif de remporter une victoire, pour valider notre ticket de qualification. »

Bonne opération donc pour le CSC, qui recevra la semaine prochaine cette même équipe d’Al Ismaily au stade Chahid Hamlaoui. Une victoire lui permettra de faire un grand pas vers la qualification. Le CSC pointe désormais à la première place de la poule, ex aequo avec le TP Mazembe (avec un match en moins), mais surtout il peut opérer un turn-over de son effectif, car de plus en plus d’éléments se retrouvent à l’infirmerie pour cause de blessures.


Articles récents