Afrique Max-Alain Gradel : « J’ai le niveau pour jouer que ce soit à Paris ou à Marseille »

C’est peu dire que Max-Alain Gradel (31 ans) porte Toulouse cette saison. Avec son numéro 7 dans le dos, l’international ivoirien n’en finit plus d’étonner. D’une part par certains de ses buts spectaculaires mais aussi par sa force de caractère.

Max-Alain Gradel (31 ans) réalise encore une saison pleine avec Toulouse. Avec son brassard de capitaine, l’attaquant ivoirien surnage et porte le TFC depuis deux saisons.  Avec 10 réalisations et 4 passes décisives en 25 apparitions, l’attaquant est directement impliqué dans 56% des buts des siens en Ligue 1. Et encore… on pourrait dire qu’il porte l’attaque à lui seul. Jamais avare d’efforts, il passe rarement à côté de ses matchs. Avec ses statistiques, l’Eléphant de la Côte d’Ivoire pourrait ne pas faire long feu dans la Ville rose. Ambitieux, Max-Alain Gradel rêver de rejoindre un cador du championnat de France de Ligue 1 comme le Paris Saint-Germain ou encore l’Olympique de Marseille.

Le principal intéressé s’est confié à RMC Sport, en toute franchise et totalement sûr de lui, ne cachant tout simplement pas son ambition. «  Bien sûr, je sais que j’ai le niveau pour jouer que ce soit à Paris ou à Marseille, bien sûr. Parce que je me dis que c’est encore plus facile de jouer à Paris qu’à Toulouse. Sans manquer de respect à Toulouse. Jouer à Paris avec tous les bons joueurs qu’ils ont, le samedi, c’est plus facile. Il y a du talent, des joueurs à 200 millions… c’est plus facile. Ils peuvent te mettre la balle où tu veux ! Les yeux fermés. »

Si son avenir reste incertain, Max-Alain Gradel, qui a également confié avoir reçu des offres l’été dernier, se refuse à évoquer la possibilité d’une fin de carrière en Haute-Garonne : « Ça, je ne sais pas. Si je vous dis oui et que demain, Paris, Marseille ou un autre club dans un autre pays m’appellent… donc je ne sais pas. Je ne peux pas vous dire. »

Arrivé en provenance de Bournemouth en 2017, Max-Alain Gradel est l’une des figures de cette Ligue 1. Il ne serait pas étonnant alors de voir le natif d’Abidjan rejoindre un club plus huppé au cours du prochain été

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com