Afrique CAF Ligue des Champions : L’ASEC Mimosas joue sa dernière chance

L’ASEC Mimosas joue sa survie en Ligue des Champions, cet après-midi, face aux Marocains du Wydad athlétic de Casablanca. Troisième avec (4pts -4), les Mimos affrontent les Rouges de Casablanca (2è, 7 pts +3) au stade Félix Houphouët Boigny pour le compte de la 5è journée de la CAF Ligue des champions (Groupe A).

Laminés (5-2) à l’aller lors de la première journée, les poulains de César Lambert Amani Yao ont obligation de laver l’affront à domicile pour revenir à hauteur du représentant marocain au classement du groupe A à travers un succès. Amani Yao sait bien que la survie de l’ASEC Mimosas en Ligue des Champions Caf dépend du résultat du match de samedi. Il en parle. Et il en est conscient.

L’ASEC n’a qu’une seule alternative : gagner.  « Le WAC est, certes, un gros calibre, nous avons à cœur de renverser la situation après notre défaite au match aller. C’est notre dernier match  à domicile, on n’a pas le choix. Obligatoirement,  il va falloir battre  cette équipe », a reconnu Amani Yao.

Une victoire qui constituera une bouffée d’oxygène pour une formation en manque cruelle de confiance cette saison. En cas de victoire, les champions de Côte d’Ivoire  auront le même nombre de points que leur adversaire, qui est leader de la poule, avec 7 points. Mais la mission s’avère bien périlleuse face au Wydad qui domine le championnat marocain.

« Notre état d’esprit sera déterminant. Si on joue comme on l’a fait face à l’Afad et le Rca, on sera capable d’emmerder le Wac. Il n’y a pas de question à se poser. Quelle  qu’en soit la manière,  il faudra prendre les trois points », a ajouté l’entraîneur des Mimos.

Il ne faut encaisser aucun but, mais il faut surtout profiter de la moindre occasion pour remuer les filets. Le WAC est une équipe difficile à jouer. Solide en défense, les Marocains restent sur 3 succès consécutifs en autant de sortie contre le représentant ivoirien. Une forme éblouissante des hommes de Faouzi Benzarti qui contraste avec celui de l’ASEC Mimosas, plus que jamais boiteux en Ligue 1 ivoirienne. L’équation à résoudre pour Amani Yao et ses joueurs, c’est comment prendre à défaut la défense marocaine. Ces derniers jours, l’attaque des Jaunes et noirs a constitué le tendon d’Achille de l’équipe. Malgré les atouts offensifs dont dispose Amani Yao, le technicien mimos n’arrive pas à trouver la formule adéquate pour permettre à son équipe de donner le meilleur d’elle-même.

Après quatre journées de compétition, le WAC est leader de ce groupe, à égalité de points (7) avec le club sud-africain de Mamelodi Sundowns. L’ASEC Mimosas et le représentant nigérian des Lobi Stars sont à trois longueurs d’eux. L’ASEC Mimosas est donc condamné à remporter cette manche contre le club marocain avant d’aller négocier la qualification, au Nigeria, contre les Lobi Stars.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *