Afrique CAN 2019: Entre les Comores et la CAF, la bataille se poursuit

Alors que les Comores attendent le jugement de leur requête d’annulation de la qualification du Cameroun pour la CAN 2019, une première réponse est venue de la CAF.

C’est le président Ahmad qui est une nouvelle fois montée au créneau. « Il faut que les Comores changent de discours. Ils sont quatrièmes de leur groupe. Même s’ils estiment que le Cameroun ne mérite pas d’être à la CAN, le Cameroun vient de démontrer sur la pelouse qu’il mérite la qualification. Tout doit d’abord se jouer sur le terrain« , a indiqué le dirigeant malgache dans une interview à la chaîne de télévision Afrique Média.

Ahmad précise encore les contours de l’article 92 des règlements de la compétition que brandit les Comores:  » Notre règlement est clair. L’article 92 parle d’un retrait et d’un désistement. Et juridiquement ce n’est pas le cas. Donc l’article 92 ne s’applique pas. C’est la CAF qui a décidé de reporter la CAN du Cameroun , et de faire ce glissement. C’est un report, pas une annulation de la CAN au Cameroun. Le Cameroun n’est pas frappé par cet article que les Comores veulent utiliser. Et faute de texte bien clair là-dessus, c’est le comité exécutif qui prend la décision« , a expliqué le président de la CAF.

Pas du goût des VeriPiya.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com