Autres Sports Volley-ball: La Championne d’Afrique Victoire Lor Ngon raccroche

A 33 ans, la joueuse du club des Forces Armées et police a annoncé sa retraite internationale le 4 avril 2019 après la publication d’une liste de 20 joueuses devant préparer la CAN féminine 2019 et défendre le titre du Cameroun.

Stop et fin. Victoire Lor Ngon (177 cm, 79 kg, 33 ans), championne d’Afrique 2017 et l’une des icônes de la jeune génération du volleyball camerounais a pris sa retraite internationale. Le 4 avril 2019, il est minuit, lorsqu’elle choisit de faire l’annonce via son compte facebook. Dix lignes pour résumer sa carrière, dix lignes pour dire aurevoir à ses coéquipières de la sélection nationale de volley-ball féminin du Cameroun. C’est que, quelques heures avant, la Fédération camerounaise de volley-ball rendait publique une liste de 20 joueuses devant préparer la coupe d’Afrique des nations de volleyball. Pas besoin de pérorer, la tigresse des lionnes décide de tout arrêter. « Ce fût un honneur de servir ce drapeau. L’heure est venue de passer à autre chose.  Bonne chance à vous mes petites Lionnes et surtout continuez de porter haut les couleurs de notre cher pays.  Je suis de tout cœur avec vous pour les échéances qui vous attendent. Rugissez comme vous savez si bien le faire. 
Merci à toutes mes coéquipières, au staff, aux administratifs et à vous tous qui m’avez soutenu sous le drapeau. On continue en club », encourage-t-elle.

La joueuse au poste de centrale a porté pendant dix années, le maillot de la sélection nationale de volleyball du Cameroun. C’est en effet en 2009, alors que Bafia Volleyball fait son retour en championnat national de volley-ball qu’elle explose. Cette année-là, elle remporte tout avec son club, est inscrite sur les tablettes des sélectionneurs. Formée à la Cité Universitaire, elle est l’unique joueuse locale de sa génération qui a atteint une telle longévité en sélection (plus de 60 sélections). Cette décennie est résumée ainsi dans son post commenté 35 fois, deux heures après publication. « 10 années de joie, de bonheur, de pleurs et surtout de succès », peut-on lire.

Oui. Le succès, elle l’a connu grandeur nature et pas de façon éphémère. Plusieurs participation à la coupe d’Afrique des nations dont un titre de championne en 2017, deux participations aux Championnats du monde (2014 et 2018), une participation aux Jeux Olympiques, une dizaine de titres de championne du Cameroun et de vainqueur de la coupe avec Bafia Volleyball et INJS de Yaoundé, presqu’autant de titres de meilleure joueuse du Cameroun en une décennie…

Un tel parcours, pourtant, le volleyball, elle y entre comme cela. C’est une espèce de pis-aller pour une compétitrice de race. Footballeuse, elle participe au championnat de football d’élite. Hic, il n’existe pas de compétition de football féminin aux Jeux universitaires. Pas question pour cette jeune bachelière d’arrêter sa carrière. Comment fait-on quand on s’appelle Ngon Ntame et que l’on a faim de compétition ? Comment fait-on quand on sait que sa discipline n’est pas représentée à la plus prestigieuse compétition des universités organisée au Cameroun ? « J’ai appris à jouer au volleyball et je me suis formée. J’ai fait un an et j’ai participé aux Jeux universitairesé, propos empruntés à la maman de Théo-Daniel, don fils.

C’est en effet l’unique joueuse camerounaise à avoir pris le risque de poursuivre les matchs de championnat alors qu’elle trainait six mois de grossesse. Cette année là, elle dispute la finale de la coupe du Cameroun et la remporte. C’était la peur bleu pour son fiancé de l’époque et actuellement son époux, Roger Fotso. « Il a été rassuré par les médecins », confie-t-elle. Si elle arr$ete avec la sélection, Victoire Lor Ngon compte bien influencer les jeunes joueuses du club des Forces Armées et police avec lequel elle évolue en ce moment.

Angèle BEPEDE

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *