Afrique Quelle place pour le poker en Afrique en 2019 ?

En ce début de printemps 2019, tout le continent africain vibre au rythme du ballon rond, avec le nom des 24 pays qualifiés pour la CAN 2019 qui est désormais connu puisque les derniers matches de qualifications se sont joués la semaine passée. Si l’Afrique est avant tout une terre de football, il ne faut pas pour autant oublier que bien d’autres disciplines sportives se développent actuellement sur ces terres.

Par exemple, cinq pays africains participeront à la Coupe du Monde de basket-ball qui se déroulera en Chine en septembre prochain. Avant cela, les championnats du monde de handball, de volley-ball ou encore de rugby verront aussi la participation de pays africains, tout cela sans oublier les Championnats du monde d’athlétisme qui se dérouleront fin septembre avec l’espoir de nombreuses médailles pour l’Afrique. On le voit donc, le continent africain est bel et bien une terre de sport. Pourtant, il reste encore une discipline qui est censément en plein essor depuis plusieurs années mais qui tarde visiblement à exploser : le poker, sport intellectuel par excellence. Où en est la pratique du poker en Afrique et quels sont les pays les plus avancés en la matière ? On fait le point.


Le poker, un sport qui engage le grand public à l’échelle mondiale

Actuellement, le poker représente environ 8% du marché des jeux d’argent à l’échelle mondiale, selon une étude menée par Statista. En matière de chiffres, rien qu’en France, les sommes acquittées par les joueurs pour participer à des tournois de poker ont progressé de 11% pour atteindre 2,26 milliards d’euros en 2018. C’est un fait, aux quatre coins de la planète, les adeptes des parties de Texas Hold’em, d’Omaha hi-lo et de Backgammon se multiplient. Il faut dire que, depuis quelques années, ils profitent de nombreuses options pour jouer aux cartes : plus besoin de se rendre au casino (même si ce type d’établissement attire toujours beaucoup les joueurs), puisque l’on peut jouer au poker en ligne sur son ordinateur, sur sa tablette ou même sur son mobile, avec de plus en plus d’applications du genre qui se développent. En France, par exemple, en 2018, le poker en ligne a enregistré une hausse de 13%, soit 95 000 joueurs supplémentaires.

Alors, à l’heure où l’ensemble du continent africain vit une grande transformation sur le plan du numérique, on peut légitimement penser que le poker a toutes les raisons de connaître un bel essor sur ce territoire également, après avoir conquis l’Amérique, l’Europe, l’Océanie et l’Asie. Depuis quelques années, la révolution numérique de l’Afrique est en marche, en passant par cinq étapes majeures dont le développement des télécoms, du mobile et du e-commerce. Le fait que le grand public ait de plus en plus accès à l’informatique et aux nouvelles technologies (avec désormais plus de 70 millions d’Africains qui ont accès à Internet) devrait donc lui permettre de s’adonner à de nouvelles activités, dont le poker. Pourtant, on le constate, tous les pays d’Afrique sont loin d’être à égalité en la matière.

Un essor entamé en Afrique au début des années 2000

Dès 2014, plusieurs médias estimaient que l’Afrique pourrait être le prochain Eldorado du poker. Il faut dire que tous les autres continents de la planète se sont d’ores et déjà laissés séduire par la folie du poker, qu’il s’agisse de poker en ligne comme de poker sur table. Pourtant, cinq ans plus tard, si les choses évoluent doucement, le poker ne s’impose toujours pas comme étant l’un des loisirs préférés des Africains. Dans ce contexte, le chemin est donc encore bien long pour que les Africains deviennent des joueurs de poker professionnels de renommée mondiale. Difficile de trouver des champions de poker à l’heure où ce sport reste encore marginal dans de nombreux pays.

En effet, comme l’expliquait le site Jeune Afrique il y a quelques années, tous les sites de poker en ligne ne sont par exemple pas accessibles aux Africains. La plupart imposent d’avoir un compte bancaire en France ou se jouent sur le smartphone, alors que de nombreux Africains n’en sont pas encore équipés. Clairement, donc, difficile pour le poker en ligne d’exploser dans ces conditions.

L’Afrique du Sud et le Maroc donnent le ton

Dans ce contexte, encore aujourd’hui, force est de constater que l’Afrique reste de loin le continent le moins représenté lors des grands événements de poker. Toutefois, deux pays se distinguent : l’Afrique du Sud et le Maroc.  

On estime actuellement que l’Afrique du Sud est LE pays africain qui contribue à faire du poker un sport populaire. Et cela est notamment rendu possible grâce à la mise en place de différents textes législatifs qui permettent depuis 2004 de rendre la discipline toujours plus accessible pour le grand public. Chaque année, plusieurs grands tournois accueillant les plus grands champions de ce sport sont organisés à Johannesburg. Par ailleurs, le pays dispose même de son propre circuit de poker, composé d’une dizaine d’étapes : le South African Poker Tour (SAPT). De quoi permettre à des joueurs comme Joe Rahme ou encore Mark Vos d’émerger sur la scène mondiale. Les champions de poker africains commencent (enfin) à se faire connaître !

Au Maroc, l’essor du poker s’explique par le fait que le pays est une grande destination touristique. Les villes de Marrakech, Casablanca ou encore Tanger sont progressivement devenus des paradis du jeu, avec des amateurs de poker qui sont notamment attirés par les nombreux tournois qui se jouent dans ces trois villes, qui profitent de casinos exceptionnels. Par exemple, l’homme d’affaires sud-africain Sol Kerzner a décidé au début des années 2010 de faire de son palace marocain, le Mazagan Beach Resort, « la nouvelle Mecque du poker au Maroc », ni plus ni moins. Ce dernier abrite ainsi pas moins de 415 machines à sous, ainsi que des tables de black-jack et de poker attirant des milliers de touristes de prestige chaque année.  

En cette année 2019, on le voit donc, la pratique du poker en Afrique continue de concerner seulement une partie de la population, à savoir les touristes et les personnes fortunées. Mais, qu’on se le dise, avec des smartphones qui trouvent de plus en plus leur place dans le quotidien de tous les Africains, la révolution du jeu pourrait bien être enfin en marche. Patience, patience…

NOTES

Wordcount : 1088

Anchor Text : des joueurs de poker professionnels

Target domain : https://fr.888poker.com/magazine/strategy/advanced/how-to-become-a-poker-pro-part-1

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *