Afrique Emmanuel Adebayor: le racisme au coeur de sa célébration mythique de 2009

On s’en rappelle comme si c’était hier. Emmanuel Adebayor effectuant une course folle, traversant le terrain de l’Etihad Stadium alors qu’il venait de marquer, avec Manchester City, un but contre Arsenal, club qu’il avait quitté quelques mois plus tôt.

10 ans après, l’attaquant d’Istanbul Basaksehir se rappelle. « Après ma célébration, la FA m’a donné une amende, ils m’ont puni. Rien n’est arrivé aux fans d’Arsenal. Donc ça a commencé avec moi et bien avant moi. Je me souviens d’être arrivé au stade et les fans d’Arsenal étaient là. Tout ce que j’ai entendu, c’est le chant: ‘Ta mère est une pute et ton père lave des éléphants.’ Mon père travaillait dans le commerce et ma mère est une femme d’affaires. Mais cela n’en finissait pas. Alors, comment pouvais-je répondre ? Je n’avais pas une voix pour faire face à des milliers de supporters. Et maintenant la même FA essaye d’arrêter le racisme ? Je suis désolé, cela ne fonctionne pas ainsi« , indique t-il au Daily Mail.

Et au capitaine des Eperviers de proposer une solution: « Aujourd’hui, c’est trop tard. Nous sommes fatigués. Assez, c’est assez. Je vois Mario Balotelli et Didier Drogba sur Instagram. Combien de fois devrons-nous poster quelque chose ? Nous devons réagir. On doit quitter le terrain« .

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *