Coupe du monde Coupe du Monde 2019 (dames): le gros dispositif du groupe Canal, qui va diffuser tous les matches

Ce mardi s’est déroulée la conférence de presse de présentation du dispositif de Canal+ en vue de la Coupe du Monde 2019, qui se déroule du 7 juin au 7 juillet en France. La chaîne cryptée forte de son expérience récente en D1, a dévoilé tout son dispositif de diffusion de l’intégralité des matches.

Présents à la conférence, plusieurs membres de la direction Gérald-Brice Viret, Thierry Cheleman et Didier Lahaye, ainsi que le présentateur vedette du Canal Football Club Hervé Mathoux, et la Vice-Présidente de la FFF Brigitte Henriques ont réagi à cette opportunité qui s’offre à eux :

Gérald-Brice Viret (Directeur Général des Antennes et des Programmes Groupe Canal+) : « On a vu la passion, la qualité de jeu, la progression des équipes, du foot féminin, et on est extrêmement heureux de ce pan de l’histoire avec la FFF que nous sommes entrain de construire. Donc c’est un vrai événement pour nos abonnés de suivre l’intégralité de la Coupe du Monde avec nous. Avec une émission quotidienne, l’info du sport de 20h à 21h avec une large page qui sera consacrée à la Coupe du Monde. Le Late, le CFC, des consultants, des consultantes, des commentateurs et commentatrices… toute une rédaction qui est présente sur le pied de guerre, pour vous présenter ce dispositif.

Il y aura également le mode expert pour revoir les buts, une expérience assez rare. L’expertise Canal+ assez unique, et la première rédaction de France pour accompagner cet événement sur nos antennes. Ce seront 52 matches en qualité 4K, c’est important de le dire, et nous sommes le seul diffuseur à proposer l’intégralité des matches. On est très très heureux de diffuser cette Coupe du Monde. Un an de D1, ça a été un véritable feuilleton qu’on a vécu ensemble cette année et qui va continuer à s’accroître puisqu’on est partie pour 5 ans, voir plus ensemble. »

Thierry Cheleman (Directeur des sports groupe – CANAL+) : « L’histoire avec l’équipe de France féminine débute en 2009 et très vite on a l’envie et la conviction qu’on pouvait créer un succès autour de cette équipe de France, et les audiences étaient au rendez-vous. L’acte fondateur était la Coupe du Monde 2011 en Allemagne.

L’arrivée de la D1 sur Canal, ça a été un tournant, c’est la suite logique après les succès de l’équipe de France et quand Canal s’approprie une compétition, elle la diffuse dans son intégralité.

Les audiences sont au rendez-vous, en tout cas pour les Clasico OL/PSG avec plus d’un million de téléspectateurs/abonnés qui ont suivi ces rencontres, donc ça nous confirme le potentiel de cette compétition. Tout n’est pas gagné, il faut travailler encore avec la Fédération, avec les clubs pour faire de cette compétition un succès.

Mais aujourd’hui c’est un succès populaire. Beaucoup de billets ont été vendus déjà, donc cette Coupe du Monde est déjà un succès en soi et on a hâte d’y être. »

Brigitte Henriques (Vice-Présidente de la FFF) : « Ça a commencé avec le dossier de candidature en août 2014. Et depuis 2015 on est dessus sur cette Coupe du Monde en France. On voulait vraiment que cet évènement rayonne sur toute la France, donc on a été en symbiose avec les élus de chaque ville pour que ça soit le cas.

C’est vrai qu’il y a eu avant 2011 et après 2011 et c’est tout aussi incroyable. C’est plus qu’un événement sportif cette Coupe du Monde, je ne parle pas de féminisme même si ce n’est pas un gros mot, mais simplement de dire que quand il y a un équilibre entre les hommes et les femmes, ça permet vraiment d’avancer, d’être plus en harmonie. Tous nos partenaires s’engagent pour le spectacle, pour le foot mais surtout pour une cause, la mixité, et le développement du sport féminin. C’est un événement sociétal. »

Didier Lahaye (Directeur Adjoint des Sports – Canal + Groupe) : « On ne va rien rater de cette Coupe du Monde, 52 matches seront sur nos antennes, et c’est une exclu de diffuser l’intégralité en direct, 130h de diffusion… 25 jours de compétition, ça veut dire 25 jours d’antenne sur Canal+, c’est 27 matches sur Canal+ et 25 sur Canal+ Sport. Il y aura des reportages, comme les « Bleues » 26 mai à 20h50 et « Lionnes » le 9 juin sur Canal Family, qui racontera le quotidien de jeunes joueuses de foot de Vénissieux.»

Hervé Mathoux (Présentateur Canal Football Club) : « On termine la saison en beauté, en diffusant cette Coupe du Monde. Les gens trouvent une forme d’authenticité, de sincérité dans le foot féminin, qu’ils sont entrain de perdre avec le foot masculin. C’est important que les gens s’intéressent au foot féminin, on va faire des émissions assez large public dans le CFC, parce que le niveau est entrain de monter, parce qu’il y a de la performance. L’équipe de France a un double enjeu, la performance mais aussi le lien qu’elle va tisser avec le pays. »

A noter que le groupe TF1 proposera les 25 meilleures affiches, c’est à dire tous les matchs des Bleues, six huitièmes de finale, les quatre quarts de finale, les demi-finales, la petite finale et la finale. Les matches de l’équipe de France et la finale seront diffusés sur TF1, et le reste des rencontres sur l’autre chaîne du groupe sur la TNT, TMC.

Dounia MESLI

COEURS DE FOOT

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *