Afrique Coupe du monde 2019 (F) : L’Afrique veut se faire une place

Le match d’ouverture entre la France et la Corée du Sud ce vendredi au Parc des Princes signera le coup d’envoi de la Coupe du monde féminine 2019.

Organisée en France entre le 7 juin et le 7 Juillet 2019, la Coupe du Monde Féminine de football devrait nous offrir encore de belles rencontres, sur les différentes pelouses de l’Hexagone.

« On a dépassé les 950.000 billets vendus, s’est félicité jeudi le directeur du comité d’organisation (LOC) Erwan Le Prévost, alors que le Parc des Princes affichera complet vendredi. Les chiffres sont en train d’exploser, a-t-il ajouté. C’est un incroyable succès. »

Après le sacre des Etats-Unis il y a quatre ans – devant le Japon – quelques nations se dévoilent déjà comme les grandes favorites au sacre final, à l’image des Américaines mais aussi des Allemandes. Les Bleues, qui accueillent pour la première fois l’événement majeur de leur discipline, seront de leur côté les outsiders à suivre. Le Nigeria, l’Afrique du Sud et le Cameroun représentent l’Afrique dans ce Mondial féminin 2019. Le continent noir qui n’a jamais remporté l’épreuve a un sacré défi à relever.

Si l’équipe nigériane a remporté 11 des 13 Coupes d’Afrique des nations (CAN), au niveau mondial, son bilan est plus mitigé. Lors de ses sept participations à la Coupe du monde, l’équipe n’est parvenue qu’une seule fois à passer le premier tour. C’était en 1999. Les Nigérianes sont logées dans le groupe A  avec la France, la République de Corée et la Norvège. Les championnes d’Afrique nigérianes sont donc dans une poule très relevée, et devront batailler dur pour franchir le premier tour. Les Super Falcons disputeront leur premier match, le 8 juin, contre la Norvège avant d’affronter la République de Corée, le 12 juin. Elles croiseront la France  le 25 juin lors du dernier match de la phase de poules.

De leur côté, les Bayana Bayana sont logé dans le groupe B avec l’Allemagne, la Chine et l’Espagne. L’Afrique du Sud est jugée « fébrile », selon certains observateurs, qui constatent, qui plus est, que les dernières sorties des Sud-Africaines avant la Coupe du monde n’ont pas contribué à rassurer ceux qui les imaginaient avoir du mal à exister dans un groupe particulièrement relevé. Le vice-champion d’Afrique aura fort à faire pour décrocher son billet pour le prochain tour. Les Sud-Africaines vont débuter leur campagne le 8 juin, contre l’Espagne, avant  de croiser la Chine, le 13 juin,  et  l’Allemagne, le 17 juin.

Quant au Cameroun qui s’est classé troisième de la dernière CAN, il évoluera dans le groupe E qui comprend également le Canada, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. Sur le papier, le coup est jouable pour la sélection camerounaise. Les Camerounaises débutent leur compétition en affrontant le Canada, le 10 juin. Le 15 juin, elles croiseront les Pays-Bas puis termineront la phase de poules contre la Nouvelle Zélande.

Si la compétition devrait être assez suivie cette année par le grand public – évolution des mentalités oblige- la Coupe du monde féminine reste cependant assez méconnue, et peut mener à quelques confusions quant au format du tournoi.

Mettant aux prises les 24 meilleures nations de la planète, la Coupe du Monde féminine s’organise en deux phases : les poules, puis la phase à élimination directe. Lors de la première phase, 6 groupes de 4 équipes sont organisés, au sein desquels les 2 premières nations sont qualifiées pour les huitièmes de finale, de même pour les 4 meilleures troisièmes. Seize équipes sont ainsi qualifiées au global, et s’affrontent ensuite en un système classique, des 8es à la grande finale, en passant par les quarts, puis les demi-finales. Autant vous dire que vos pronostics ne seront pas très compliqués à imaginer.

24 équipes participantes

6 Groupes de 4

2 premières de chaque poule qualifiées (12 équipes)

4 meilleures troisièmes qualifiées (4 équipes)

16 qualifiées s’affrontent en Huitièmes, Quarts, Demies, Finale

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com