Afrique CAN 2019 – Niyungeko : « Des lacunes doivent encore être corrigées »

Le Burundi s’est incliné hier face à la Tunisie en match de préparation pour la CAN 2019. Après l’ouverture du score de Taha Yassine Khenissi à la 66e minute de jeu, le Burundi, qui s’apprête à participer à la première CAN de son histoire, a égalisé par Cédric Amissi à la 76e. C’est finalement Naïm Sliti qui a donné l’avantage aux Aigles de Carthage à la 93e minute.

« C’était un bon match de préparation pour notre jeune équipe qui fêtera sa première participation à une phase finale de coupe d’Afrique des nations. C’est un aussi un vrai test pour nos jeunes joueurs face à une équipe de haut niveau qui vient de battre les vice-champions du monde, a confié Olivier Niyungeko,le sélectionneur des Hirondelles. Le Burundi vient d’essuyer sa première défaire depuis 2017. Et pour cause, certaines difficultés persistent sur le plan offensif et des lacunes doivent encore être corrigées et ce, bien que nos joueurs commencent à s’appliquer ».

Le Burundi se rendra en Egypte pour disputer sa première phase finale de son histoire. Les Hirondelles seront emmenées par sa star Saïdo Berahino et auront un coup à jouer dans un groupe composé de la Guinée, du Nigeria et Madagascar. Le Burundi affrontera le Nigeria le 22 juin pour son premier match de la CAN 2019.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com