Afrique [Coupe du monde 2019] Cameroun – Nouvelle-Zélande (2-1) : Ajara Nchout envoie les Lionnes indomptables en 1/8e de finale

Le Cameroun est allé chercher une victoire dans les derniers instants du match face à la Nouvelle-Zélande ce jeudi à Montpellier (2-1). Ajara Nchout a été l’héroïne du match en marquant les deux buts de son équipe (57e et 90+5). Cette victoire à l’arrachée permet aux Lionnes indomptables de terminer dans les quatre meilleurs troisièmes de cette phase de poules de Coupe du monde. Et ainsi de rejoindre les 1/8e de finale. La Nouvelle-Zélande doit en revanche rentrer à la maison.

Ce match Cameroun – Nouvelle-Zélande, que les deux équipes devaient gagner pour voir les 1/8e de finale, est devenu fou dans les derniers instants du match. Mais la première mi-temps fut en revanche des plus fermée. Les sélectionneurs, Alain Djeumfa pour le Cameroun et Tom Sermanni pour la Nouvelle-Zélande, avaient tous les deux opté pour une défense à cinq. La défenseure Anna Green était poussée dans le onze de départ néo-zélandais par la blessure de C.J. Bott. Côté Camerounais, suite à l’absence de Christine Manie, le brassard de capitaine revient à Gabrielle Aboudi. Augustine Ejangue faisait elle sa première apparition dans la compétition, dans l’axe de la défense.

Dans une première mi-temps fermée, les principales opportunités sont camerounaises, et à chaque fois par Gabrielle Aboudi Onguene. L’attaquante du CSKA Moscou tente une première fois sa chance aux abords de la surface d’une frappe enroulée du droit mais ça passe à côté (12e). La deuxième fois sera la plus franche. Onguene est parfaitement lancée en profondeur par Jeannette Yango. Poursuivie par Anna Green, elle voit la gardienne Erin Nayler avancée et tente le lob. Mais c’est pas assez haut pour tromper la grande portière des Girondines de Bordeaux, qui réussit à détourner.

A la demi-heure, Nayler sort parfaitement dans les pieds d’Onguene encore sur une passe en profondeur, cette fois-ci de Raissa Feudjio (30e). Onguene verra enfin sa frappe du gauche à 25 mètres dans l’axe contrée par Katie Duncan (42e). Les Néo-Zélandaises, elles, n’ont quasiment rien montré dans ce premier acte. A part des semi-occasions comme Ria Percival dans la surface qui est trop courte sur la déviation de la tête de Gregorius (27e). Ou dans les arrêts de jeu un bon centre de Riley à gauche, mais Rosie White ne parvient pas à bien rabattre sa reprise de la tête. Avec ce score nul et vierge à la pause, Camerounaises et Néo-Zélandaises sont virtuellement éliminées de ce mondial.

Les Camerounaises jouent avec leurs nerfs

A la reprise, le match va peu à peu se débrider, les deux équipes comprenant enfin qu’il faut prendre des risques pour voir les 1/8e de finale. Et les premières à faire trouver le chemin des filets sont les Camerounaises ! Dos au but, Onguene décale sur la gauche Leuko qui centre pour Nchout. Cette dernière s’oriente le ballon de la poitrine pour effacer Erceg et croise parfaitement sa frappe du pied gauche (1-0, 57e). 

Juste après la première occasion du match pour les Océaniennes sur une tête plongeante non-cadrée de Sarah Gregorius (63e), les Lionnes indomptables vont avoir une quadruple occasion de doubler la mise ! Feudjio adresse un long ballon du rond central qui trouve parfaitement Onguene sur le côté droit de la surface. Onguene crochète Green et frappe à bout portant, parade de Nayler. Deuxième chance pour Onguene et re-parade de Nayler. Alexandra Takounda, la nouvelle entrante, s’essaye elle-aussi et troisième parade magnifique de la gardienne des Girondines de Bordeaux (64e).

Passées toutes proches du 0-2, les All White vont faire passer des frissons au banc camerounais avec une reprise de la tête juste à côté du montant de B

bénéficier d’un petit coup de pouce du destin pour égaliser. Du destin ou plutôt d’Aurelle Awona, la latérale gauche camerounaise. 

Cameroun – Nouvelle-Zélande : 2-1 (0-0)

Stade de la Mosson (Montpellier) – 8 009 spectateurs

Arbitre : Kateryna Monzul (Ukraine) ,  assistée de Maryna Striletska (Ukraine) et de Oleksandra Ardasheva (Ukraine)
Arbitre réserviste : Sandra Braz (Australie)
Arbitre VAR : Massimiliano Irrati (Italie)

Avertissements : A. Green (63e) pour la Nouvelle-Zélande ; A. Takounda (69e) pour le Cameroun

 

Buts : A. Nchout (57e et 90+5) pour le Cameroun ; A. Awona (80e, csc) pour la Nouvelle-Zélande

Cameroun : 1-A. Ngo Ndom, 3-A. Nchout, 4-Y. Leuko, 5-A. Ejangue, 6-E. Johnson, 7-G. Aboudi Onguene (c), 8-R. Feudjio, 10-J. Yango (14-N. Abena, 84e), 11-A. Awona, 17-G. Enganamouit (21-A. Takounda, 54e), 22-M. Abam

Banc : 2-C. Manie, 9-M. Ngono Mani, 13-C. Meyong, 15-Y. Sonkeng, 18-H. Akaba, 19-M. Ngo Ndoumbouk, 20-G. Ngo Mbeleck, 23-M. Ongmahan, 12-C. Meffometou, 16-I. Mambingo.

Coach : Alain Djeumfa

Nouvelle-Zémande : 1-E. Nayler, 2-R. Percival, 3-A. Green (17-H. Wilkinson, 68e), 6-R. Stott, 7-A. Riley (c), 8-A. Erceg, 11-S. Gregorius, 13-R. White, 14-K. Bowen, 16-K. Duncan (12-B. Hassett, 68e), 22-O. Chance (10-A. Longo, 88e).

Banc : 5-N. Stratford, 9-E. Kate, 15-S. Morton, 18-S. Skilton, 19-P. Satchell, 20-D. Cleverley, 21-V. Esson, 23-N. Olla

Absente : 4-C.J Bott

Coach : Tom Sermanni

Le Cameroun a concédé le match nul ce jeudi après-midi à Montpellier face à la Nouvelle-Zélande (1-1). Menant 1-0 suite à un but de Njara Nchout (57e), les Lionnes indomptables ont ensuite perdu leur avantage sur un but contre son camp d’Aurelle Awona (80e). Ce résultat nul élimine ces deux équipes qui avaient absolument besoin de gagner pour espérer terminer dans les meilleurs troisièmes des phases de poules. 

Source : www.coeursdefoot.fr

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com