Afrique CAN 2019 : Accusé de harcèlement, un joueur égyptien exclu de la sélection

La CAN 2019 n’en finit pas avec les exclusions de joueurs. Après le Burundi, c’est le tour de l’Égypte d’exclure un joueur. Il s’agit du milieu offensif Amr Warda, l’une des pièces maitresses dans le dispositif tactique de Javier Aguirre.

Depuis quelques semaines, le joueur d’Atromitos est dans le viseur de la Fédération Egyptienne de Football (EFA) par rapport aux témoignages de certaines femmes. La goutte d’eau qui a fait débordé le vase est la révélation de la célèbre mannequin égyptienne Merhan Keller. Warda est accusé de harcèlement des femmes sur les réseaux sociaux.

Cette attitude pouvant ternir l’image de la Fédération et avoir des répercussions sur l’effectif, l’EFA et son président Hany Abou Rida ont décidé de mettre le joueur à l’écart du groupe. Désormais les égyptiens vont évoluer à 22 dans la quête du précieux sésame.

Pas de temps à perdre, la sélection nationale doit tourner la page et se remettre dans le sens de la marche dès ce soir face à la RDC.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Burundi, Egypte auxquels il faut ajouter le Mali qui vient d’exclure à son tour sont attaquant Adama NIANE qui joue à Charleroi en Belgique pour s’être bagarré avec son capitaine d’équipe. L’attaquant qui jouait en France à Troyes a déjà été mis en route a Suez pour rejoindre le Mali. Triste et condamner ses coéquipiers a rester a 22, dommage.

Comments are closed.