Afrique CAN 2019 : En sursis, la RDC affronte l’ogre égyptien

C’est la première surprise de la CAN 2019. Contre toute attente, la RDC tombe devant l’Ouganda et se met déjà la pression. Pour cette deuxième sortie, les coéquipiers de Bakambu auront la lourde tâche de défier l’Égypte, de surcroît à domicile. La tâche ne sera pas aisée mais battre les Pharaons, c’est le seul moyen pour se donner de l’air dans le groupe A de la CAN 2019. L’exploit est attendu ce mardi sous les coups de 20h GMT au Caire.

La guerre des étoiles au stade de caire ce mardi. Duel entre deux buteurs, Mohamed Salah et Cédric Bakambu. Très décevant face à l’Ouganda, la réaction des Léopards est attendue. Jouer un beau football, ne pas être laxiste dans le jeu, serait le maître mot.


« L’Égypte, c’est un autre match qu’il faudra aborder différemment déjà au niveau de l’envie pour pouvoir rivaliser face à cette équipe qui va jouer devant un stade plein comme un œuf avec des fans partout et qui vont pousser leur équipe. Les Égyptiens ont besoin d’un nul pour être au second tour (8e de finale) donc ils vont tout faire pour se qualifier et ça rend encore la tâche plus difficile pour nous, mais rien n’est encore impossible à celui qui croit. Il y aura des changements dans l’équipe par rapport à ceux qui ont joué contre l’Ouganda (0-2). Tout simplement qu’il y a des joueurs plus adaptés pour jouer l’Egypte que l’Ouganda » a laissé entendre le sélectionneur congolais Florent Ibenge.

Motivés comme jamais, les Léopards sont disposés à bousculer le roi chez lui. Mais, c’est sans compter sur la détermination des joueurs égyptiens et la ferveur populaire autour. Poussés par des millions d’âmes, les Pharaons vont vouloir enchaîner et enclencher une nouvelle dynamique dans la compétition.

Ce match, longtemps annoncé comme le duel entre les deux buteurs, Javier Aguirre affirme que l’Égypte ne se résume pas qu’à Salah.

 » Mohamed Salah comme Cedric Bakambu sont des joueurs très importants pour les deux sélections. Mais nous avons d’autres joueurs qui peuvent faire la différence devant les buts. C’est l’équipe nationale d’Égypte avant tout  » a-t-il tenté d’expliquer.

Dans un stade annoncé archi comble, les Léopards sont attendus pour faire tomber les Pharaons dans leur antre.

Publié par JOHN ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.