Afrique CAN 2019-RDC: Même au sommet de l’Etat, on indexe l’arbitrage après l’élimination

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Eliminée par Madagascar en huitième de finale de la CAN 2019 ce lundi, la RD Congo ne digère toujours pas cette défaite intervenue à l’issue des séances de tirs au but. Et d’après plusieurs congolais, l’arbitrage en est pour quelque chose dans l’élimination des Léopards. Même au sommet de l’Etat, on estime qu’Ibenge et les siens n’ont pas été ratés par l’arbitre de la rencontre.

« Vous remuez le couteau dans la plaie là », a lâché le président congolais, Félix Tshisekedi, interrogé sur le match en marge du sommet de l’Union Africaine. « La RDC a très bien joué mais nous avons été victime de l’arbitrage. L’arbitre nous a refusé deux pénalty en bonne et due forme et ça c’est inacceptable », a ajouté le N°1 congolais au micro de Rfi et France 24.


Articles récents

3 Commentaires

  1. Ra nahay nadaka penalté nareo congolitika tsy resy zany fa nahadaka baolina le areranay tamin’iny fa avereno jerena ilay tacle tao anaty surface

  2. Deux faits expliquent les injustices dans l’arbitrage des matches de foot en Afrique:
    1) L’existence d’un réseau d’entraîneurs européens spécialisés dans la corruption des arbitres. On peut remarquer que les équipes conduites par ces experts ont toujours la faveur des arbitres; 1) Les nations les mieux représentées à la CAF ont toujours été favorisées dans toutes les compétitions (des clubs ou des nations)

  3. It’s such a shame to see that until now such high profile competition can allow such referees to conduct themselves in such manner. Shame on African football.

Comments are closed.