Foot Afrique Ryad Boudebouz: Pourquoi n’a-t-il pas réussi en Espagne ?

De retour en France après deux saisons passées en Espagne, Ryad Boudebouz s’est engagé avec l’AS Saint-Etienne et a joué son premier match contre Dijon samedi. Chez les Verts, le milieu de terrain retrouve Ghislain Printant, son ancien coach à Bastia. Et celui-ci lui permettra de retrouver la confiance perdue en Espagne.

Dans un entretien accordé à L’Equipe, Boudebouz est revenu sur ses déboires en Espagne. L’ancien joueur de Montpellier a confié qu’il était arrivé au Bétis Séville blessé et qu’il a recommencé à jouer plus tôt que prévu.

« J’adore mon métier et je ne l’arrêterai pas tant que je n’aurai pas ma dose. Et je suis loin de l’avoir. Cette passion m’a poussé à commettre une erreur au Betis. Je suis arrivé avec une entorse du ligament interne du genou gauche. Comme je n’avais jamais été plus heureux dans ma vie que lors de ma dernière saison à Montpellier, quand je prenais du plaisir en souffrant sur le terrain, j’avais trop envie de jouer. J’ai repris au bout de sept semaines au lieu de douze. Et j’ai traîné ça toute la saison », a fait savoir Ryad Boudebouz.

L’autre raison pour laquelle ça n’a pas trop marché pour l’Algérien, c’est qu’il n’a pas joué à son meilleur poste.

« Avant de signer au Betis, on m’avait dit que je jouerais en 8 ou en 10 mais dès les premiers matches j’ai joué à droite. Je peux le faire, je suis polyvalent. Mais là où je me sens le mieux, c’est dans l’axe. Je peux mieux donner de bons ballons », a-t-il ajouté.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.