Afrique Ligue des champions -Gomes : « il faudrait être offensif » face à la JSK

Ayant tenu une mi-temps, les Guinéens d’Horoya se sont effondrés en deuxième période devant les assauts répétés des attaquants de la JS Kabylie (2-0) en match aller du dernier tour préliminaire de la Ligue des champions africaine.

Dans ce match disputé à Tizi Ouzou, le champion de Guinée a vraiment souffert. Bousculé tout au long de cette partie, le club de Matam n’a pu résister et s’est logiquement incliné (2-0) et reste en ballottage défavorable avant d’accueillir le match retour dans deux semaines. Face à une équipe du Horoya AC de Conakry bien regroupée et opérant en contres, les Hamroune, Bounoua et Banouh ont mis du temps à trouver la faille.

Après cette défaite sur la pelouse de la JSK à Tizou Ouzou, l’entraineur Didier Gomes a exprimé des sentiments de regret tout en se projetant sur le match retour. « Je  crois qu’on méritait un peu mieux aujourd’hui,… Durant la première période, les deux équipes se sont jaugées pour contrôler les temps forts adverses. Malheureusement on prend deux buts en 2ème période sur notre temps forts, ça c’est dommage. Juste avant d’encaisser le second but, nous avons une grosse de MANDELA, des opportunités et une barre transversale », a confié le coach sur le site officiel du club.

A domicile dans deux semaines, les Rouge et Blanc du Horoya AC devront montrer un tout autre visage pour tenter de renverser cette vaillante équipe de la KS Kabylie, au stade de 28 septembre.

« Je crois que nous serons capables de marquer des buts à Conakry, en sachant qu’il faudra qu’on soit rigoureux défensivement. Il faut qu’on s’organise,  cette équipe de Horoya est capable de marquer des buts à Conakry, comme elle l’a fait l’année dernière. Même si on a des regrets, chez nous il va falloir attaquer et mettre des choses en place, je crois qu’on est capable de faire, a ajouté Didier Gomes. Le match retour sera complètement diffèrent, il faudrait être offensif, très consistant. Il y a eu des bonnes choses à Tizi Ouzou, on a vu  un très bon Dramane NIKIEMA, on a vu un BANCE qui s’est beaucoup battu en attaque… »

Une mauvaise opération pour les Rouge et Blanc de Matam, obligés de s’imposer par 3 buts de différence au match retour prévu dans deux semaines au stade du 28 septembre de Conakry.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com