COMMUNIQUE Christian PERSON: « Nous devons légaliser la vente du cannabis en France »

Selon la Sécurité Intérieure, les chiffres du trafic de stupéfiants sont de 3,5 Milliards d’euros . Il s’agit du premier marché criminel en France avec plus 30 Tonnes de cannabis consommées par mois, et pas moins de 120 000 personnes qui y travaillent . Le président de de EUVOXES fait le constat de l’échec total de la prohibition.

Le cannabis prédominant

Avec une consommation annuelle de résine et d’herbe estimée à entre 370 et 580 tonnes par an (30 tonnes par mois), le cannabis reste le premier marché de stupéfiants en France. Selon les chiffres du Service d’information, de renseignement et d’analyse stratégique sur la criminalité organisée (Sirasco), quelque 100 tonnes de cannabis, dont 76 tonnes de résine, ont été saisies en 2018 soit une augmentation de 18% par rapport à 2017.

Les routes du trafic partent quasi-exclusivement du Maroc en passant par l’Espagne. Les services anti-drogue sont également confrontés au développement de la production locale avec la hausse de la consommation d’herbe de cannabis. 137.074 plants ont été saisis en 2017 (+8%).

Les pouvoirs publics s’inquiètent en outre de l’accroissement de la teneur en THC de la résine avec des conséquences néfastes sur la santé. En juillet, le secrétaire d’Etat Laurent Nuñez avait pointé cette hausse du taux de THC pour écarter l’hypothèse d’une légalisation du produit. « Les pays qui ont légalisé le cannabis proposent un taux de THC très faible de l’ordre de 7 %, alors que dans les réseaux on trouve des taux à 29-30 %. On pense donc que finalement le cannabis illégal continuerait de se vendre en masse« , avait-il souligné.

Christian PERSON : « A titre personnel, je ne connais pas cette spubstance, n’en ayant jamais pris. Par contre, je constate le coût hallucinant de la lutte contre cette drogue et l’échec de la prohibition. Légaliser la culture et la distribution, ainsi que la consommation du cannabis aura pour effet de faire baisser massivement les prix et, par conséquent, de tuer cette économique parallèle et criminogène. La TVA issue de la vente devra être principalement affecté à la pédagogie et la prévention de l’utilisation de cette substance, comme pour le tabac et l’alcool ».

Le Luxembourg, premier pays à légaliser le cannabis

Le ministre de la Santé du Luxembourg a annoncé que le pays est prêt à légaliser l’usage récréatif du cannabis.

Dans une interview accordée à Politico.eu, Étienne Schneider a déclaré que «cette poli­tique de lutte contre la drogue des cinquante dernières années n’a pas fonc­tionné». Il ajoute : «Tout interdire ne fait que rendre la chose plus intéressante pour les jeunes. […] J’espère que chacun de nous va adopter une attitude plus ouverte à l’égard des drogues.»

Panorama mondial de la légalisation du cannabis au niveau mondial ( Source ARTE )

A Lomé, la Rédaction