Afrique Saido Berahino : « Cette saison déterminera la suite de ma carrière »

Saido Berahino, c’est une des grandes satisfactions du côté de Zulte Waregem. Sans contrat après des expériences à Stoke City et West Bromwich Albion notamment, l’international burundais de 26 se relance chez le Essevee.

« Je cherchais un club capable de m’aider à retrouver mon niveau, quelque part où ils n’auraient pas d’attentes énormes placées en moi. J’ai vécu des périodes très difficiles au cours des trois voire quatre dernières années. Il y avait de nombreux problèmes en jeu à propos desquels peu de gens connaissent la vérité », souligne Saido Berahino lors d’un entretien avec Het Laatste Nieuws.

En Angleterre, Saido Berahino (26 ans) a d’abord été glorifié comme wonderboy avant d’être cloué au pilori comme bad boy. Le Burundais compte plus de cent matches en Premier League. Comment un tel crack a-t-il atterri à Zulte Waregem?  « Mon transfert raté à Tottenham a été le tournant. Quand un tel club vient frapper à la porte, tu fonces et tu ne réfléchis pas. À West Bromwich où j’étais le meilleur buteur de l’équipe, le président ne voulait pas me laisser partir. Il voulait vendre le club et j’étais le joueur le plus précieux. Maintenant, je comprends pourquoi il a fait ça, mais il m’a fallu trois ans pour le digérer », indique le joueur âgé de 26 ans.

L’ancien joueur de Stoke City sait ce qu’il veut désormais. « Je n’ai plus qu’un objectif en tête: jouer en Europa League ou en Champions League. Cet été, j’ai élaboré un plan clair. Si je veux atteindre mon niveau le plus élevé, je dois m’en tenir à ce plan. Cette saison déterminera la suite de ma carrière. Je veux disputer l’Europa League avec Zulte Waregem, j’y crois vraiment », a conclu Saido Berahino.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.