Afrique The Best FIFA : La Fédération égyptienne s’explique sur le couac avec Salah

Remonté contre la fédération égyptienne après le vote de FIFA The Best, Mohamed Salah a provoqué une crise dans le pays des Pharaons. La fédération égyptienne a livré ses explications.

Le soufflé n’est toujours pas retombé en Egypte. Quatre jours après l’annonce des résultats du vote pour le trophée The Best, l’affaire fait toujours grand bruit au pays des Pharaons. Alors qu’ils assurent avoir porté leurs voix en faveur de Mohamed Salah, les votes du sélectionneur égyptien, Shawky Gharib, et de son capitaine, Ahmed Elmohamady, n’ont pas été pris en compte par la Fifa, contrairement à celui du journaliste égyptien, qui a toutefois désigné en premier lieu Sadio Mané plutôt que l’ancien Romain…

Un imbroglio administratif à l’origine de la controverse? La fédération égyptienne de football fulmine contre la Fifa, à qui elle reproche de ne pas avoir pris en compte ses votes favorables (ceux du sélectionneur et du capitaine égyptiens) à Mohamed Salah dans le cadre de l’attribution du trophée The Best du meilleur joueur de l’année.

Le président de Fédération égyptienne a tenu à s’expliquer sur cette affaire

Ce jeudi, lors de la présentation du nouveau sélectionneur des Pharaons Houssam El Badry, le président du comité provisoire de la Fédération égyptienne de football, Amr El Ganainy, a tenu à s’expliquer sur cette affaire qui fait grand bruit. Pour lui, l’absence de votes était due à un problème purement administratif. « Je peux vous assurer que le capitaine de l’Égypte, Ahmed El Mohamady et le sélectionneur des Olympiques, Shawki Gharib, ont voté en faveur de Mohamed Salah le 15 août dernier et les votes ont été envoyés à la FIFA le 19 du même mois, a expliqué El Ganainy. Le problème, c’est que l’ancien directeur général de la fédération n’a pas signé le formulaire du vote avant son envoi à la FIFA. Voici donc pourquoi les voix n’ont pas été comptabilisées. Mais je vous confirme qu’il n’y avait aucune mauvaise intention contre lui », conclut le dirigeant.

Avec 10 points supplémentaires (5 points par première place attribuée) Salah (26 points) serait arrivé à égalité avec Cristiano (36 points), à la troisième place.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com