Afrique LDC CAF : Le président du Zamalek dégaine et menace Fatma Samoura

Mortada Mansour, président du Zamalek ne semble pas digérer l’histoire qui a retenu toutes les attentions lors du premier tour retour de la Ligue des Champions CAF. Alors que son équipe devrait rencontrer Génération Foot le samedi dernier au Caire, le match a été reporté à Alexandrie sur dimanche. Ce qui n’a pas été du goût de la délégation sénégalaise et elle est rentrée.

Quelques jours après, la CAF a envoyé une lettre à la Fédération Egyptienne dans laquelle elle pense mener des investigations concernant cette affaire. Le Zamalek s’est présenté au stade Borg El Arab dimanche et l’arbitre a constaté le forfait de Génération Foot. Un score qui ne serait pas valider par la CAF et Mansour prend Fatma Samoura en partie.

« Samoura ne doit pas régler ses comptes avec l’Égypte sur le compte du Zamalek. Si vous faites quoi que ce soit, vous verrez qui est le président de Zamalek », a-t-il déclaré aux médias égyptiens.

Pendant que l’équipe sénégalaise déplore l’accueil qui lui a été réservé par Zamalek, Mortada Mansour ironise : « Le président de Génération Foot et la Fédération sénégalaise de Football ont été irrespectueux à l’égard du Zamalek. Ils ont été torturés ? Oui ils l’ont été dans l’hôtel, où ils dansaient avec Safinaz (une danseuse égyptienne) ».

Reconnu pour son franc parler, le président du Zamalek s’est de nouveau illustré.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com