Autres Sports Togo-Taekwondo : Un Open national lance les activités de la Fédération

La Fédération Togolaise de Taekwondo (FTT) renoue avec ses différentes activités. Pour ce début, un Open national a été organisé à l’endroit des catégories Olympiques dimanche au stade municipal de Lomé, terrain de basket.

Du spectacle, des gestes techniques ont été au rendez-vous de l’Open National. A l’issue du tournoi, Agboloto Komlan chez les plus de 80 Kg et Medar Dar chez les moins de 80 Kg ont fait forte impression. Ils ont été les vainqueurs dans les deux catégories phares.

En effet, ce tournoi national a une multiple portée. Même si le but est de relancer les activités de la Fédération, il prépare d’ores et déjà les différents athlètes aux compétitions à venir. Et également permettre aux clubs d’étoffer leurs équipes avec les nouveaux talents.

Après quelques périodes de disette, le directeur technique de la FTT Joselito Degboe (ceinture noire 6ème dan) pense tout de même que le niveau du tournoi est élevé.

« Le niveau de cette compétition est élevée par rapport aux autres fois d’autant plus qu’on a eu certains d’athlètes qui sont venus de l’extérieur. Il y a des athlètes qui ont émergé et vont se préparer pour des compétitions que nous aurons à organiser en novembre et décembre », a-t-il fait savoir.

A l’issue de la compétition, le président de la FTT se montre satisfait quant à la participation des ceintures bleues et rouges.

« Avant seules les ceintures noires participaient au tournoi mais pour cette fois ci nous avons les ceintures de couleurs (Bleues et rouges) à plus de 80 pour cent. Cela veut dire qu’il y a une pépinière qui est en train d’être créée pour représenter notre pays au plan sous régional voire international », s’est réjoui Frank Eyii Klutse, ceinture noire 6ème dan.

Alors qu’il a été annoncé que la Coupe du président de la Fédération sera organisée en novembre et le championnat national en décembre, la Fédération Togolaise de Taekwondo vise loin. Elle a en ligne de mire les JO 2020 de Tokyo.

« On fait de notre mieux pour voir dans quelle mesure on pourra participer aux Jeux Olympiques. La dernière fois nous avons envoyé un courrier à la fédération mondiale de Taekwondo pour voir s’ils peuvent accepter un ou deux athlètes en stage. Cet Open vient à point nommé de travailler sur ces athlètes », a-t-il conclu.

Notons que le Taekwondo, ces dernières années, prend de plus en plus de l’ampleur au Togo. Et l’engouement autour de l’Open national en est la parfaite illustration.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com