Afrique CHAN 2020/Nigéria-Togo : Ces 10 minutes de temps additionnel que personne n’a compris !

Après la qualification du Togo pour le CHAN 2020, retour sur une situation phare de cette rencontre. Vers la fin de ce match décisif, un fait majeur a attiré l’attention de beaucoup d’observateurs. Ce sont les 10 minutes de temps additionnel brandies par le 4ème officiel, Zakari Adamou Oumarou. 10 minutes que rien n’explique pour ceux qui ont suivi le match du début à la fin et qui auraient pu basculer le match en faveur du Nigeria et entraîner l’élimination des Eperviers.

En se fiant à à la retransmission, il y a eu peu de temps morts durant la deuxième période . Aussi, les règlements de la FIFA stipulent qu’un changement vaut 30 secondes. Le Togo en a fait 3, la même chose pour le Nigeria. Mathématiquement, cela fait 3 minutes. Et même en prenant en compte les temps perdus avec les blessures des joueurs, difficile de croire que cela pouvait aller jusqu’à 7 minutes de temps morts. D’où l’indignation de plus d’un.

Plusieurs supporters et amoureux de la sélection togolaise se sont posés des questions sans toutefois trouver de réponse. Le quatrième officiel voulait-il donner un coup de pouce au Nigeria ? Voulait-il l’élimination du Togo ? On ne le saura probablement pas. Mais cette situation relance les débats sur la corruption dans l’arbitrage en Afrique.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

11 Commentaires

  1. Manzamasso Hodjo HODJO

    Une chose est qu’il faut depose une plainte aupres de la CAF pour mieux comprendre les dessous. Une seconde chose, nous sommes en 2019 et il faudra que note FEDE s’assure d’avoir les images des matchs impliquant le Togo, cela reduirais a mon avis les exagerations arbitrales liees a la corruption

  2. Le temps additionnel que montre ostensiblement le 4e arbitre est celui qui lui ai indiqué par l’arbitre. Au delà des 3 changements effectués de part et d’autre, y ‘à t’ il eu des situations de joueurs blessés qui ont occasionné, l’entrée sur le stade des soigneurs ou pour leur évacuation ? Tout cela peut être objectivement comptabilisé afin de savoir si les arbitres ont pu régulièrement appliquer les lois du jeu ont ils cherché à fausser le résultat du match, ce qui le cas échéant, pourrait justifier l’ouverture d’une procédure disciplinaire.

  3. Je pense qu’on doit prendre les disposition pour disposer en temps réel même via youtube nos matchs en direct. Cela permettra de mieux faire les analyses.

  4. Félicitations aux éperviers & a leur entraîneur. Voyez vous Dieu sera toujours le plus grand. Courage les amis.

  5. Félicitations aux éperviers et a leur entraîneur. Voyez-vous Dieu sera toujours le plus grand. Courage les amis.

  6. moi je crois a l’incapacité de nos dirigeants c’est surtout sur le Togo il y a des injustices et rien n’est fait grâce aux dirigeants ventrus qui ne pensent toujours a eux exple des incidents au Bénin partout a Cabinda mais rien sur ces incidents mais a une occasion au Togo on nous sanctionne comme nous sommes les plus barbares c’est déplorable de vivre comme ça on est fatigué nous togolais et togolaise

  7. Vous n avez pas encore compris ou vous faites semblant
    La mauvaise fois la triche la maffia
    À vomir
    C la spécialité du foot africain
    Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi il y a de bons joueurs africains et pas de bons arbitres dans les grands rdv mondiaux
    En plus avec double Ahmed les choses ont empiré

  8. Rodrigue Hata DEBATABA

    Au delà de tout, disons merci à Dieu pour cette qualification historique. Pas de temps à perdre par la FTF et le staff technique. Place à présent aux préparatifs pour la compétition proprement dite.

  9. Kodjo MANI

    Bonjour chers frères et soeurs Togolais, je tiens à remercier nos embassadeurs qui ont mouillé le maillot afin de rendre réel notre rêve de qualification. Il va falloir que les premiers responsables du football togolais prennent conscience et agissent par la tricherie dont le Togo est victime à chaque qu’il livre un match à grand enjeu. En effet, lors de la CAN 2013, contre la Côte d’Ivoire l’arbitre a refuse un but valide à Gnibombé DARE, face à L’Algérie, l’arbitre à eu l’audace d’augmenter 13 minutes de temps additionnel. Les exemples sont légion.

  10. Cessons de nous plaindre a chaque fois et deposons des plaintes sur la table de la CAF ou de la FIFA.
    Les grands discours nous avons assez . Agissons

  11. Olivier assidjah

    OUI IL EST TANT D AGIR EN ENVOYANT DES PLAINTES A LA CAF, LA GRANDE GUEULE N ABOUTIRA A RIEN MES CHERS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.