Athlétisme Ligue de Diamant: le 5000 m retiré du programme, grogne chez Ethiopiens et Kenyans

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Pas de 5000 m la saison prochaine au programme de la Ligue de Diamant. C’est la décision prise par l’IAAF (Association internationale des fédérations d’Athlétisme) dans le cadre de ses réformes.

A partir de 2020, plus de 5000 m au programme de la Ligue de Diamant. Une décision pas au goût de l’Ethiopie ou encore du Kenya, pays friands de cette distance. « Bien sûr qu’ils ont tort, ils commettent une erreur importante, et c’est surtout dommageable pour nous les Ethiopiens« , a déclaré l’athlète éthiopien Telahun Bekele.

« La décision est illégitime et cible ostensiblement les nations africaines. (…) La Confédération africaine d’athlétisme doit nous protéger contre cette décision qui vise délibérément à tuer l’athlétisme sur le continent« , indique pour sa part Barnabas Korir, membre de la fédération kényane.

Plus que 12 meetings, 24 épreuves et une finale !

Le retrait du 5000 m n’est pas le seul changement qui va intervenir en 2020 au programme des meetings de Ligue de Diamant. Si jusqu’alors, les athlètes avaient droit à 14 meetings, il n’y aura plus que 12.

Par ailleurs, le nombre d’épreuves est également revu à la baisse, passant de 32 à 24. A noter que les courses disputées sur une distance supérieure à 3000 m ne seront plus au programme.

Enfin, il ne restera qu’une seule finale contre 2 actuellement (Bruxelles et Zurich).


Articles récents