Athlétisme Jeux Africains 2019: La Nigeriane Sade Olatoye déchue de ses médailles

Plusieurs semaines après les Jeux Africains, Rabat 2019, l’IAAF (Association internationale des fédérations d’Athlétisme) annonce que Sade Olatoye est déchue de ses médailles de bronze au lancer du poids et d’or au marteau.

En cause, l’athlète n’aurait pas encore reçu, à ce moment là, l’autorisation de compétir pour le Nigeria. Né aux Etats-Unis, Olatoye a défendu les couleurs du pays de l’Oncle notamment lors des Championnats du monde juniors en 2016. Jusqu’à récemment où elle a choisi son pays d’origine.

D’après l’IAAF, c’est le 17 septembre que le changement de nationalité sportive d’Olatoye est acté. D’où sa participation aux Mondiaux de Doha sous les couleurs de Nigeria ne souffrent d’aucune contestation.

Ceci étant, ses médailles de bronze au lancer du marteau et d’or au poids sont réattribuées. Au poids, le podium se présente désormais avec la Sud-africaine Ischke Senekal en or avec 16.18m. Sa comptriote Meike Strydom est en argent avec 4.64m et la béninoise Odile Ahouanwanou en bronze avec 13.77m.

Au marteau, l’or et l’argent restent respectivement à la Burkinabé Laetitia Bambara (65.28m) et la Nigeriane Temi Ogunrinde NGR 64.68m. L’Algérienne Zouina Bouzebra (63.34m) récupère le bronze.

Ces changeemnts ont également des incidences sur le tableau général des médailles. Le Kenya repasse première nation à l’issue des Jeux Africains, Rabat 2019 avec 10 médailles d’or contre 9 pour le Nigeria, initialement premier.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com