Afrique Maroc : Hervé Renard fait le bilan de son passage

Nommé le 16 février 2016 à la tête de la sélection marocaine, Hervé Renard a connu des hauts et des bas. Son départ du royaume chérifien le 21 juillet dernier n’a pas été le plus rêvé du double champion d’Afrique. Puisqu’il a quitté sur une cuisante élimination en 8èmes de finale de la CAN 2019 avec des situations invraisemblables.

Dans une interview accordée à Jeune Afrique, il est revenu sur son passage à la tête des Lions de l’Atlas. Bien que l’aventure ait terminée sur une mauvaise note, il pense que de façon globale, le bilan est reluisant.

« Il (le bilan) est positif. Quand je suis arrivé, en 2016, le Maroc était 81e au classement FIFA, il a gagné depuis près de quarante places [classement au 14 juin 2019, ndlr]. On s’est qualifié pour la CAN 2017, avec un quart de finale, pour la Coupe du Monde 2018, pour la CAN 2019, avec trois victoires au premier tour, ce qui n’était jamais arrivé au Maroc », a-t-il fait savoir.

Quelques mois après cette élimination, Hervé Renard ne compte pas oublier de sitôt les circonstances du départ prématuré du Maroc à la CAN 2019.

« Et puis, tout bascule parce qu’un ballon termine sur le poteau, alors que votre équipe a la possibilité de gagner face au Bénin en huitièmes de finale. C’est le football, c’est comme ça, on voulait aller le plus loin possible, et cela s’arrête sur un coup du sort », a-t-il dit. Avant de conclure : « Bien sûr, cette élimination fût une grande déception, pour les joueurs, les dirigeants, le staff, les supporters. Mais je ne suis pas inquiet pour le Maroc… ».

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *