Afrique Elim.CAN 2021-Côte d’Ivoire: Doit-on craindre un conflit de génération chez les Eléphants ?

Vainqueur du Niger (1-0) ce samedi à l’occasion de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021, la Côte d’Ivoire aurait pu l’emporter par au moins 2-0 si Max-Alain Gradel n’avait pas raté le penalty accordé aux Eléphants à la 23ème minute du match.

Ce penalty, c’est Nicolas Pépé, qui semblait bien plus dans son match, qui voulait le tirer. Mais Gradel s’est finalement imposé à son jeune frère et l’a exécuté, sans succès. De quoi frustrer Pépé.

Doit-on craindre un conflit de génération au sein du groupe des Eléphants ? Capitaine de la sélection ivoirienne, Serge Aurier pense que non. Pour lui, on ne doit pas trouver des problèmes là où il n’y en a pas.

« Il ne faut pas chercher à faire des polémiques. Le groupe vit bien. C’est vrai qu’à un moment tout le monde à envie de marquer. Max (Gradel) a décidé de tirer et malheureusement il l’a raté. La prochaine fois ça sera autour d’un autre ou peut-être, lui-même qui marquera. Il n’y a pas de problème », a déclaré le capitaine de la sélection ivoirienne.

Y a-t-il une hiérarchie pour les penaltys chez les Eléphants ? Non, répond le joueur de Tottenham.

« C’est celui qui se sent le plus à même qui tire. Et je pense que c’est mieux comme ça. Parce qu’avec la hiérarchie, les gardiens adverses peuvent savoir comment tire le titulaire », a-t-il fait savoir.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *