Afrique Ballon d’Or 2019 : El Hadj Diouf « On peut juste parler de favoritisme »

Le Sénégalais El Hadj Diouf est revenu sur l’attribution du Ballon d’Or France Football à Lionel Messi qui selon lui, reste sans commentaire.

D’après Diouf, le Ballon d’Or attribué au Catalan est « logique » non seulement en raison de la saison, mais aussi grâce à la place qu’occupe l’Argentin dans le football mondial.

« Messi, c’est un phénomène, il est stratosphérique. Messi, c’est lui qui règle les problèmes de Barcelone, ce qui n’est pas le cas à Liverpool, où il y a plusieurs joueurs qui sortent du lot », a confié Diouf dans des propos relayés par wiwsport.

Bien qu’il reconnaisse la saison extraordinaire de Sadio Mané, Diouf estime qu’il lui reste encore une marge de progression. Il continu en rejetant toutes accusations de racisme qui font l’objet de débats autour du Ballon d’Or France Football 2019.

« On peut juste parler de favoritisme, les joueurs sud-américains et européens étant mieux vus et mieux +vendus+ que les joueurs africains. Ils ont les grandes marques et les grands médias, qui font leur promotion et sont vus et lus partout. Et c’est un avantage considérable », a expliqué le Sénégalais.

En ce qui concerne la 4è place occupée par Mané au Ballon d’Or 2019, l’ancien Lion de la Téranga affirme qu’il s’agit d’une position de relance pour l’attaquant de Liverpool qui pourra atteindre le sommet plus tard.  

« S’agissant du Ballon d’or, il y a des années creuses (…) Et quand c’est une année de Coupe du monde, un footballeur qui arrive à se distinguer, qui crève l’écran, peut le remporter comme l’a fait le Croate [Luka] Modric en 2018 », a expliqué Diouf.

Publié par Latonia Hounakey pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *