Uncategorised [National] Red Star vs Quevilly (1-0) – Le Red Star maintient sa victoire, même à 10 contre 11

Ce samedi le Red Star 4e au classement, recevait Quevilly 14e de son côté. Un match déséquilibré sur le papier, mais qui va donner du fil à retordre aux Franciliens.

Le match commence sur les chapeaux de roues entre les deux équipes, mais laisse entrevoir beaucoup de déchets techniques des deux côtés, avec de la précipitation pour le Red Star et un manque de pragmatisme du côté de Quevilly.

Le réalisme du côté du Red Star

Le club normand va s’octroyer la première occasion dangereuse de la rencontre sur un centre en retrait d’Alexis Araujo (13e), qui finit par être dévié en corner par un défenseur francilien avant toute tentative de reprise derrière. Les deux équipes tentent d’avoir la maîtrise du ballon, sans grande réussite !

Mais Quevilly va s’accorder une nouvelle occasion en or sur corner, et cette frappe à bout portant premier poteau de Lucas Toussaint (17e), stoppée de justesse par le gardien du Red Star, Paul Charruau ! L’équipe francilienne répond avec ce centre enroulé de Loic Goujon à la demi-heure de jeu, et la tête de Seybou Koita qui passe juste à côté du second poteau !

Le match s’emballe et le Red Star continue sur sa lancée, avec cette double frappe de Mehdi Chahiri (36e) plein axe, contrée puis déviée en corner par la défense rouennaise. On retrouve Seybou Koita (40e) sur cette frappe -légèrement excentré à droite du cadre – à l’entrée de la surface, mais le gardien, vigilent, est à l’interception au sol.

Le Red Star portait par ses supporters a repris la main sur son match et cela va porter ses fruits juste avant la pause, avec cette tête rageuse de Jeremy Labor (44e), qui s’envole au-dessus de tout le monde, pour reprendre le ballon sur le corner enroulé de Loic Puyo 1-0 !

Quevilly rate une grosse occasion

Au retour des vestiaires, Quevilly peut encore espérer faire un résultat. Mais le Red Star ne va pas laisser le match lui échapper. A l’image de cette frappe de Mehdi Chahiri (46e), qui rase le poteau gauche du gardien rouennais, Louis Souchaud !

Les joueurs du Red Stars sont beaucoup plus appliqués dans leur jeu sur cette deuxième période ! Mais Quevilly a du répondant. A l’instar de cette tentative de Gaetan Laura (55e) – bien servi par Killian Sanson – qui entre plein axe, avant de tenter la frappe à l’entrée des seize mètres, qui est finalement bien interceptée par le gardien du Red Star au sol, attentif devant son but !

Tout juste avant l’heure de jeu, Jeremy Labor reçoit le premier carton jaune de la rencontre après une faute dangereuse. Pour autant ses coéquipiers ne perdent pas l’objectif des trois points en ligne de mire, comme avec cette frappe enroulée de Chahiri (60e) a l’entrée de la surface, mais ça termine encore dans les gants du gardien.

Le coach rouennais opère ses premiers changements juste après cela, avec les entrées de Nomel Lorng (62e) et Traore Gaoussou Boubacar (64e) et les sorties de Banfa Diakité, ainsi que Stanislas Oliveira. Et coup de tonnerre dans cette rencontre, après l’expulsion de Labor (70e) sur une faute dans la surface de réparation de son équipe.

Malheureusement pour Quevilly, Gaetan Laura (71e) rate complètement son penalty, alors que le gardien avait pris la direction inverse. Un vrai coup dur pour l’équipe de Rouen, mais l’équipe va tout tenter pour revenir dans le match malgré cela, sans réussir pour autant, bien bloqué par la défense et le gardien du Red Star.

Belle opération pour le Red Star, qui renoue avec la victoire en championnat, tandis que Quevilly perd gros sur cette rencontre.

Feuille de match
Red Star – Quevilly-Rouen : 1-0 (1-0).

Spectateurs : 2.100

Arbitre : M. Rosier

But : Labor (44e) pour le Red Star

Avertissements : Labor (58e + 71e), Charruau (90e + 4) pour le Red Star ; Ndao (86e), Toussaint (90e + 4) pour Quevilly-Rouen.

Expulsion : Labor (71e) pour le Red Star

XI de départ Red Star : Charruau – Goujon, Labor, Karamoko, Seidou – Koukou, Roye (cap.), Puyo – Sao, Koïta (Baradji, 88e), Chahiri (Bourgaud, 85e).
Entraineur : Bordot

XI de départ Quevilly-Rouen : Souchaud – Pianelli, Diarra (cap.), Toussaint, Beneddine – Oliveira (Traoré, 67e) – Araujo, Sanson (Ndao, 79e), Guel, Diakité (Nomel, 63e) – Laura.
Entraineur : Da Costa