Afrique Dieumerci Ndongala : Mis à l’écart, le Congolais se défend

Il y a quelques jours, le Racing de Genk a annoncé qu’il ne compte plus pour l’instant sur Dieumerci Ndongala. Les raisons invoquées par le club limbourgeois sont « l’éthique de travail quotidienne et l’intensité dont Ndongala fait preuve ne répondent actuellement pas aux exigences et aux normes de Genk ».

Pour la première fois, dans Het Laatste Nieuws, Dieumerci Ndongala a donné sa version des faits. La Congolais a expliqué ce qui lui avait été reproché par Genk, à savoir un manque d’intensité et de concentration à l’entraînement.

« Le club me décrit comme un fauteur de troubles, quelqu’un qui poserait des problèmes, mais c’est faux. Je ne veux pas porter la chose au tribunal, juste ne pas passer pour une pomme pourrie », déclare le Congolais.

Hannes Wolf aurait décidé d’écarter Ndongala après un incident lors de la théorie avant la rencontre face à Waasland-Beveren : « Je n’étais pas concentré, j’étais distrait et j’ai fermé les yeux quelques secondes. Trois secondes, pas plus, je ne me suis pas endormi. L’entraîneur m’a regardé et a continué. J’aurais voulu m’excuser après, mais l’entraîneur s’en fichait. Il m’a dit que je pouvais partir », explique-t-il.


Belgique ou étranger ?

« Par après, la direction m’a expliqué qu’elle me reprochait deux choses : cet incident et un manque d’intensité lors de la semaine précédente. Je ne suis pas d’accord avec ça. Il y a juste eu l’entraînement du jeudi, après Naples, où je n’étais pas au top parce que j’avais peu dormi, à cause de problèmes liés à mon fils », continue Ndongala.

« Avant chaque entraînement, nous devons remplir un questionnaire et donner notre état d’esprit sur une tablette. J’avais dit que j’étais fatigué. Je pense que ce n’est pas très honnête de me le reprocher par après. Si j’étais en tort, je le dirais, mais je suis droit dans mes bottes ».

Quelles solutions, désormais, pour un Dieumerci Ndongala qui a toujours faim de football ? « On va regarder à ça avec mes agents ; l’année passée, il y avait des offres de Turquie et des USA. Ce sont des options. Je suis aussi ouvert aux offres en Belgique ».

Arrivé en janvier 2018 du Standard, Dieumerci Ndongala aura joué 77 rencontres pour Genk (11 buts, 12 passes décisives). Il avait participé au titre de champion la saison dernière et jouait encore sur le front de l’attaque cette saison, participant à 17 rencontres dont celle au Cercle de Bruges le week-end dernier (1-2). L’ailier congolais de 28 ans a un contrat à Genk jusqu’en juin 2021.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com