Afrique Mané, Oshoala, Hakimi, Algérie : le gros palmarès des CAF Awards 2019

La fête a été belle mardi dans la station balnéaire d’Hurghada au bord de la Mer rouge pour les CAF Awards 2019. Et les meilleurs de l’année sont récompensés.

En particulier Sadio Mané, Joueur africain de l’année. L’attaquant de Liverpool est enfin honoré après ses places d’honneur ces dernières années. Il devance l’Egyptien Mohamed Salah et l’Algérien Ryad Mahrez.

Seconde distinction pestigieuse de la soirée, la Joueuse de l’année. Un prix qui revient à la Nigeriane Asisat Oshoala qui remporte le trophée pour la 4è fois de sa carrière.

L’hommage à Obilale, 10 ans après Cabinda !

Victorieuse de la CAN 2019, l’Algérie se taille une belle part de trophées. Youcef Belaili est le Joueur interclubs de l’année tandis que les Fennecs sont la meilleure équipe masculine de l’année.

Par ailleurs, Djamel Belmadi est l’entraineur et Riyad Mahrez peut psser sa déception du trophée suprême. Avec le plus beau but de 2019. Son coup-franc contre le Nigeria en demi-finales de la CAN 2019 est récompensé.

En outre, la Sud-africaine Desire Ellis est l’entraineur féminin de l’année tandis que le Cameroun est l’équipe nationale féminine.

Cette soirée a été marquée par la grosse émotion au moment de l’Award spécial du président de la CAF. Il revient à Kodjovi Obilale, ancien gardien international du Togo blessé grièvement dans l’attaque de Cabinda. Au moment où l’Afrique commémore les 10 ans de cet événement tragique qui a coûté la vie à deux membres de la délégation togolaise.

Le doublé d’Hakimi

Pour avoir récupéré et organisé avec brio la CAN 2019 puis la CAN U23 avec des shows grandioses à chaque fois, l’Egypte repart avec la Meilleure fédération.

Dans le même temps, le trophée de Dirigeant de l’année revient à Moïse Katumbi. Ce qui clôture en beauté les 80 ans de son club TP Mazembe.

Si Mané est Joueur africian de l’année pour la première fois, Achraf Hakimi fait le doublé pour le Meilleur jeune. Après 2018, le Marocain est plébiscité devant les Nigerians Osimhen et Chukwueze.

Pour la deuxième année consécutive, le onze de l’année CAF et FifPro Afrique, le syndicat mondial des fotballeurs s’aligne. Pourtant absents de la dernière CAN, Aubameyang et Matip font la liste. Tandis que l’Algérie ne présente qu’un joueur.

Rendez-vous l’an prochain.

Tout le palmarès

Joueur Interclubs Africain de l’année
Youcef Belaïli (Algérie, Espérance de Tunis/Al Ahli Jeddah)

Jeune Talent Africain de l’année
Achraf Hakimi (Maroc, Borussia Dortmund)

Équipe Nationale Féminine Africaine de l’année
Cameroun

Équipe Nationale Masculine Africaine de l’année
Algérie

But de l’année
Riyad Mahrez (Algérie)

Prix spécial
Kodjovi Obilale (Togo)

FIFPro Africa’s Best 11
André Onana – Serge Aurier, Joël Matip, Kalidou Koulibaly, Achraf Hakimi – Idrissa Gana Gueye, Riyad Mahrez, Hakim Ziyech – Mohamed Salah, Pierre Emerick Aubameyang, Sadio Mané

Entraîneur Africain de l’année pour le football féminin
Desiree Ellis (Afrique du Sud)

Entraîneur Africain de l’année pour le football féminin
Djamel Belmadi (Algérie)

Fédération Africaine de l’année
Égypte

Président de Club de l’année
Moïse Katumbi (TP Mazembe)

Joueuse Africaine de l’année
Asisat Oshoala (Nigeria, FC Barcelone)

Joueur Africain de l’année
Sadio Mané (Sénégal, Liverpool)

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *