Afrique CAF : Ahmad, « je serai jugé sur mes actes »

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




A un an de la fin de son premier mandat à la tête de la CAF (Confédération africaine de football), Ahmad fait déjà son bilan. Dans une interview accordée à RFI.

« Aujourd’hui, la CAF est ouverte à tout notre continent. Lorsque je suis arrivé, seul 5% du personnel de la CAF venait des 53 autres pays. Je voudrais qu’à la fin de mon mandat 50% des gens viennent des autres pays, c’était dans mon programme. Aujourd’hui, nous sommes à 37%. Sur le plan financier, les choses ont radicalement changé« , indique le Malgache.

Sans pour autant lâcher un indice sur une possible candidature à sa succession. « Je serai jugé sur mes actes. Personne n’a cru à ma possible élection« , espère t-il Ahmad.

Pour l’heure, seul l’Egyptien Amr Fahmy, ancien secrétaire général de la CAF a annoncé sa candidature pour les prochaines élections prévues en 2021.


Articles récents