Afrique Ligue des Champions : Un match nul très difficile à digérer pour la JS Kabylie

La JS Kabylie et le Raja Casablanca ont partagé les points, vendredi à Tizi Ouzou pour le compte de la 4eme journée du groupe D de la Ligue des Champions.

Le choc entre la JS Kabylie et le Raja Casablanca s’est terminé par un match nul et vierge (0-0), vendredi à Tizi Ouzou. Devant un stade plein à ras bord, les hôtes n’ont pas ménagé leurs efforts pour prendre l’ascendant sur un adversaire recroquevillé devant son but. Mais malgré une dizaine de situations nettes rien qu’en première période, les hommes d’Hubert Velud n’ont jamais trouvé la faille.

« C’est un match nul très difficile à digérer du moment que nous avons tout fait pour remporter une victoire. Les joueurs étaient très courageux sur le terrain, ils ont tous mouillé leurs maillots. Dommage, on n’a pas pu marquer le but de la délivrance. C’est vraiment dommage, on demande pardon à nos supporters, a confié le défenseur central, Souyad dans des propos relayés par Le Buteur. Nous avons bien joué, notamment en première période où on pouvait inscrire au moins un but. Nous avons raté des buts. Je dirais qu’on a manqué d’inspiration. Personne n’est à blâmer, nous avons tout donné pour gagner mais le ballon ne voulait pas rentrer. »

Les Canaris auraient sans doute mérité un penalty dans les dernières secondes de la partie sur une main flagrante dans la surface, mais l’arbitre ne broncha pas. « Tout le monde a vu que le penalty était valable, sauf l’arbitre. Il faut être aveugle pour ne pas le siffler. Pour obtenir ce penalty, on a fourni beaucoup d’efforts et on méritait d’être récompensés. On voulait vraiment fêter la victoire avec nos supporters », a ajouté le joueur.

Les Algériens de la JSK qui n’ont plus leur destin entre les mains (4 pts), devront absolument s’imposer à Kinshasa dans deux semaines face à l’As Vita Club pour conserver un peu d’espoir.

« Il est vrai que la qualification demeure difficile mais tant qu’on n’est pas éliminés, on a toujours une chance pour se qualifier. Nous allons jouer à fond les deux derniers matchs et il se pourrait qu’on crée la surprise en se qualifiant aux quarts de finale. Dans le football, tout est possible », a conclu Souyad.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com