COMMUNIQUE Un loyer pour les titres des grandes Ecoles ?

Merci, merci à toutes celles et ceux qui sont aujourd’hui dans mon réseau, mes 26 000 contacts Linkedin, mes 5000 contacts sur Facebook…

Parmi vous, beaucoup d’anciens élèves de HEC, le l’ENA, de l’ENS de la rue d’Ülm, des SUPELEC, de Saint-Cyr ou de l’Ecole Navale, des centraliens. Certains d’entre vous dirigent même les ENA d’autres pays, comme le Tchad.

Ecole Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

Comme vous le savez, la France ne va pas bien. Le pays croule sous les dettes, plus de 100% du PIB, sous la férule d’un Enarque, Inspecteur des Finances, comme il se doit.

J’aimerais vous proposer d’accepter une taxe de 5% de votre salaire brute, sur toute votre carrière, car vous êtes locataires du titre prestigieux que vous a apporté votre grande école.

Ces 5%, compte tenu de vos rémunérations parfois ( parfois ?) très élevées, ce n’est rien.

C’est si peu, en fait…Mais cela permettra d’ouvrir de nouvelles places, pour les générations montantes, et d’accorder des Bourses aux plus méritants.

Entrée de l’Ecole Polytechnique : une porte vers les sommets de l’Etat 

Titre glorieux qui appartient au peuple, et non à vous. Sans les impôts payés par les plus humbles des travailleurs, vous ne seriez rien. Vous devez tout au peuple dont vous êtes issus et qui a financé votre réussite.

Vous lui devez tout, et il ne vous doit rien.

L’un des plus illustre ancien de l’Ecole Polytechnique, Carlos GHOSN, à la tête de RENAULT NISSAN il pilotait 10% de la construction automobile du monde.

Merci par avance de votre sens du service . hashtag#serviravanttout

Aimer c’est servir !

Christian PERSON, 

Président du thinktank européen, EUVOXES

Compte Twitter : https://twitter.com/CL_Person