Afrique CAN 2021 : « il n’y a pas de plan B » Ce sera au Cameroun

Dans une interview ce week-end dans le Débat africain sur RFI, Constant Omari, vice-président de la CAF l’assure. La CAN 2021, ce sera bien au Cameroun et nulle part ailleurs.

« Je viens du Cameroun. J’ai fait Yaoundé, Douala, Bafoussam et Garoua, j’ai vu les réalisations, je peux vous dire que vous pouvez être fiers en tant que Camerounais. Les pelouses que j’ai vues, c’est les pelouses standards pour une Coupe du monde« , a expliqué Omari, également présidnet de la FECOFA (Fédération congolaise de football association).

La semaine dernière, la CAF et le Cameroun ont décidé de ramener l’organisation de la compétition au mois de janvier et février en raison des conditions météorlogiques défavorables en juin-juillet.

« Il n’y a pas de plan B. C’est le Cameroun qui va organiser cette compétition« , rassure Omari.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Il ne s’agit pas d’un politique Camerounais qui parle . Moi j’y crois fermement !!!

  2. Blaise Etoa

    Looooool on a entendu ça en 2019 déjà.” IL NYA PAS DE PLAN B, CE SERA LE CAMEROUN!”
    C’est juste une question politique vicieuse à laquelle participe la CAF. En période de campagnes électorales ils font des déclarations pour créer la confiance entre les camerounais et le parti au pouvoir.
    Même les reportages maquillés des ministres et autres ne sont pas nouveaux. C’était le même manège en 2018. Où les ministres allaient corrompre des chaînes tv pour rassurer le pauvre peuple sur les avancées des travaux des stades.
    Avec le gouvernement Camerounais, il ne faut jamais rien programmer. C’est quand c’est lancé que l’on connait la date de lancement looool.
    En plus avec la crise au NOSO et la crispation des sympathisants du MRC, la fête risque d’être très triste. Les stades seront vides. N’oubliez pas que pour remplir ces 60.000 places il faut compter sur ceux qui ont de l’argent dans le pays en grand nombre: les Bamilekes. Payer des places de match de CAN+être véhiculer+L’argent pour lactée match+…+… ce n’est pas les autres tribus (moi beti) du Cameroun qui tirent le diable par la queue au quotidien qui en seront capables

Comments are closed.