Afrique CAN Futsal 2020 : Laayoune toujours au centre des débats

Le choix de la ville de Laayoune par le Maroc pour organiser la CAN de Futsal 2020 fait toujours parler. A 24h du début de la compétition. La pression s’accentue sur la CAF (Confédération africaine de football).

Tout est parti du refus de l’Afrique du Sud de participer à la compétition, évoquant une occupation illégale par le Maroc de la RASD (République arabe sahraouie).

Derrière, l’Algérie également réagit et affirme qu’elle ne participera à aucune manifestation à Laayoune en marge de la célébration des 60 ans de la CAF.

Puis de nombreuses voix s’élèvent encore. « Nous rejetons catégoriquement l’organisation de cette compétition, intervenant en violation de la légalité internationale. Si la CAF persiste à l’organiser dans les territoires sahraouis, nous allons examiner la possibilité d’engager une action judiciaire en recourant aux mécanismes légaux et politiques pour dénoncer et poursuivre tout complice avec l’occupation marocaine« , déclare Moussa Selma, ministre en charge des Sports de la RASD.

Le Mouvement nigerian pour la libération du Sahara occidental a égaleemnt haussé le ton. « Aucun pays au monde ne reconnait la prétenduesouverainetéé du Maroc sur le Sahara occidental. La tentative de rabat avec l’aide de la CAF (…) est une violation flagrante du droit international« ‘, lit-on dans un communiqué.

Depuis, ni le Maroc ni la CAF ne se sont prononcés sur le sujet.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Abdelkarem souissi

    La caravane du Royaume passe…….. marché……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *