Afrique Meshack Elia : la FIFA autorise le Congolais à rejouer

Un peut de répit pour Meshack Elia. Le milieu de terrain congolais en litige avec son club du Tout Puissant Mazembe est autorisé provisoirement à rejouer au football.

Ceci en attendant le jugement complet de son affaire. Les faits rempontent à quelques mois en arrière. Elia décide de quitter les Corbeaux mais ne respecte pas d’après le club de Lubumbashi les conditions. Il se retrouve dans un premier temps en Belgique. Puis finalement s’engage en Suisse aux Young Boys Berne.

Le TP Mazembe bloque le transfert. Plus tard, la Fecofa (Fédération congolaise de football) sanctionne pour 12 mois Elia pour faux, atteinte à l’honneur du TPM. Le joueur est à l’arrêt. La FIFA vient ainsi de décider de lui donenr l’autorisation de rejouer provisoirement.

« La présente décision concernant l’autorisation d’enregistrement provisoire du joueur pour le club suisse est une mesure provisoire et, en tant que telle, elle ne porte pas préjudice quant à une quelconque décision concernant la substance du potentiel litige contractuel entre le club congolais, TP Mazembe, et le joueur, Meschack ELIA Lina (ainsi que son nouveau club). En particulier, il reviendra à l’organe décisionnaire compétent de s’exprimer sur la question de l’existence d’une quelconque relation contractuelle valable entre le club congolais et le joueur. De plus, l’organe décisionnaire compétent devra également s’exprimer sur les questions de savoir si une rupture du contrat a été commise par l’une des parties, que ce soit avec ou sans juste cause, quelle partie doit être considérée comme responsable de cette possible rupture et quelles en seraient les possibles conséquences, à savoir une compensation financière et/ou des sanctions« , lit-on.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Meshack est un chouchou des congolais mais devrait quitter ses formateurs dignement. Qu’il soit raisonnable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *