Afrique Décès de Marc-Vivien Foé : 17 ans après, Eric Djemba Djemba revient sur ce drame

Marc-Vivien Foé quittait le monde des vivants le 26 juin 2003 sur un terrain de football. Lors des demi-finales de la Coupe des Confédérations opposant le Cameroun à la Colombie, l’ancien joueur de Manchester City s’écroule sur la pelouse de Lyon et rendit l’âme. Une scène très émouvante à l’époque.

Près de 17 ans après, ce drame est loin de quitter l’esprit d’Eric Djemba Djemba, coéquipier de Foé en équipe nationale en ce moment. Lors d’un entretien avec The Sun, le joueur s’est rappelé des faits et gestes du regretté le jour de son décès comme si c’était hier.

« Je n’oublierai jamais ce qu’il nous a dit dans le bus avant le match : ‘Si quelqu’un doit mourir aujourd’hui, nous mourrons. Nous n’avons pas le droit de perdre ce match parce que j’ai promis à ma femme et à mes enfants que nous irons en finale. Je dois gagner la Coupe de Confédérations », a-t-il révélé.

Dans cette interview, il a évoqué les raisons lointaines de la mort du Lion Indomptables : « J’ai été la dernière à lui parler. Il m’a juste dit avant : ‘Eric, je suis fatigué’. Alors je lui ai dit, quand le ballon sortira, nous le dirons à l’entraineur et il te remplacera. Mais il n’y a pas eu une minute. Le ballon était en l’air, il a sauté avec Mario Yepes, avec qui j’ai joué à Nantes. J’ai vu Foé tomber et puis j’ai vu Mario crier : ‘Hey, hey’. On s’est approché de lui et on tout suite su qu’il était mort ».

La fatigue est à l’origine de ce décès. Puisque les causes officielles de la disparition de Marc-Vivien Foé font cas d’une crise cardiaque provoquée par une malformation congénitale. La saison éprouvante à Manchester City a eu raison de lui à jamais.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com